La nouvelle version de la 360Box a été présentée avec succès à Vivatech en juin 2022. Eva Guet, leader du projet, détaille les raisons de ce plébiscite. 

 

Quelles sont les raisons qui ont attirés les entreprises françaises vers la 360Box ? 

Nous avons installé trois 360Box à Paris ces derniers mois. En participant à Vivatech, nous voulions étendre notre présence. J’ai été surprise par l’engouement constaté, mais il s’explique par une raison principale : le Covid a forcé toutes les entreprises à se mettre à la vidéo au pas de charge. Elles subissent désormais les prix exorbitants des prestataires vidéos traditionnels et cherchent à installer un studio vidéo dans leurs murs. Ceci implique un budget dépassant souvent les 100.000 euros et nécessite de surcroît d’engager du personnel cher, mais disposant d’une faible capacité de production si du montage reste nécessaire. La 360Box, en éliminant le montage et le recours à un technicien permet d’abaisser le prix à seulement 45€ par jour avec une capacité de production pouvant atteindre 100 vidéos en vingt-quatre heures. Sur ce segment, nous bénéficions actuellement d’un monopole. Non seulement elle est capable de produire tous les effets des pros – picture in picture, fonds verts, incrustations, etc – mais en plus, elle se révèle mobile, ce qui permet de l’utiliser n’importe où dans l’entreprise, sur des salons ou dans des centres de conférence.  

« Nous avons présenté trois nouveautés au salon Vivatech de Paris », Eva Guet 

Quelles nouveautés avez-vous présenté à Vivatech? 

Nous en avons présenté trois : tout d’abord, l’architecture technique de la 360Box a encore été améliorée pour faciliter son utilisation rapide n’importe où. Ensuite, nous avons déployé un nouveau contrat permettant d’acheter la 360Box car plusieurs entreprises du CAC40 n’avaient pas la possibilité d’utiliser notre modèle de leasing. Enfin, nous avons présenté de nouveau effets spéciaux utilisés par exemple pour la conférence www.360metafinance.com, qui permettent d’enregistrer des speakers situés à Paris, Tokyo et New York en laissant interagir dans un studio virtuel de manière bluffante. L’appétit pour ce type de réalisations est colossal car il permet de faire intervenir des experts de très haut niveau en évitant les anciennes contraintes : avion, temps perdu, paiement d’un prix élevé pour réserver l’expert.  

 

Où voyez la 360Box dans 3 ou 5 ans ? 

L’industrie de la vidéo ressemble actuellement à un train lancé à grande vitesse. Les innovations se succèdent à un rythme effréné. Forts de notre avantage technologique actuel, nous avons décidé de sortir 360Box de la société 360Crossmedia afin d’accélérer son développement. Nous levons actuellement 4 millions d’euros auprès d’investisseurs avec une stratégie de déploiement ville par ville. Parallèlement nous redoublons nos efforts pour finaliser notre premier brevet, mais à la vitesse où vont les choses, la protection la plus solide reste le succès. Nous devons rester concentrés sur la mise en œuvre de notre stratégie commerciale, jour après jour.  

 

Eva Guet (360Box) : le studio vidéo mobile automatisé