Betty Fontaine (Ourdaller Karel) : la craft beer made in Luxembourg !

Cultivée à Enscherange


« Kar », le mot luxembourgeois pour seigle, donne son nom à la Karel. Cette bière contient 40% de seigle non malté et bien sûr du malt d’orge, de la levure, du houblon et de l’eau. Elle titre à 5% d’alcool et sent le bon pain frais dont elle partage la couleur dorée foncée. Le seigle est cultivé par la ferme Fischbach à Enscherange, près de la Brasserie Ourdaller à Heinerscheid. Ce partenaire fournit également le froment bio qui constitue la base de la bière Okult blanche. Pour la Brasserie Simon la préservation de liens forts avec les producteurs locaux a toujours été une priorité depuis sa création en 1824.

 

«  La brasserie Simon mise sur une stratégie de spécialisation dans les bières artisanales. »

Brassée à Heinerscheid au Cornelyshaff


Cette nouvelle bière spéciale s’ajoute à une gamme de la Brasserie Simon déjà riche de 10 sortes différentes. Le développement de la diversité et l’orientation vers des bières artisanales plus spéciales a commencé il y a plus de 10 ans, quand la Brasserie Simon a repris les bières biologiques Okult, ainsi que  la brasserie Ourdaller. L’étiquette respecte la suite logique du design Ourdaller avec un personnage à l’effigie du produit : le sarrasin pour la Ourdaller Wëllen (au sarrasin), la fille de l’agriculteur pour la Ourdaller Wäissen (au froment) et le fou du roi pour la Ourdaller Karel (au seigle). La Brasserie Simon a collaboré avec Runa Egilsdottir et Linda Bos de « A designer’s collective » pour le design afin d’obtenir une image parfaite de « craft beer » à base de grains parfois oubliés. De l’agriculteur au design, l’objectif reste toujours d’éviter soigneusement les approches impersonnelles et industrielles.

 

La brasserie à taille humaine

Face à ses 2 principaux concurrents dont les volumes sont quasiment 10 fois supérieurs, la brasserie Simon mise sur une stratégie de spécialisation dans les bières artisanales. La cadette des bières Ourdaller s’inscrit dans la logique des bières spéciales aux grains particuliers, mais la brasserie de Wiltz réalise également des brassins à la demande : c’est le cas notamment pour le marché aux noix de Vianden (octobre), pour lequel elle brasse spécialement une bière aux noix, depuis 2 ans déjà. Une bière plus robuste est brassée pour le week-end Beltaine organisé par les « Letzebuerger Guiden an Scouten » tous les deux ans en mai, et dernière création : la « Sandy », brassée spécialement pour la Bar&Café Go Ten dans la vieille ville. Il s’agit d’une blonde au tempérament sec et aux herbes et épices - coriandre, citronnelle et thym-  faite pour plaire aux Gin Lovers de cet endroit.