Julien Pradels (Christie’s France) : The art of selling NFT’s 

“Après New-York, nous avons lancé de nouvelles initiatives en termes de vente de NFTs à Hong Kong et Londres qui ont rencontré un franc succès. Nous prévoyons également des ventes en France prochainement, » says Julien Pradels, Managing Director Christie’s France. 

 

 

Pouvez-vous présenter Christie’s en quelques mots?  

Fondée en 1766, Christie's est un leader mondial de l'art et du luxe. Si son premier métier est l’organisation de ventes aux enchères, physiques et en ligne, Christie’s offre également à ses clients une gamme de services élargie: ventes de gré à gré, évaluation d'œuvres d'art, avances et garanties financières adossées aux œuvres d’art, immobilier de luxe, éducation… Christie's est présente dans près de cinquante pays, avec ses salles de vente principales à New York, Londres, Hong Kong et Paris. Elle est également la seule maison de vente aux enchères internationale autorisée à organiser des ventes en Chine continentale (Shanghai).  

Les ventes aux enchères et les ventes de gré à gré de Christie's couvrent plus de 80 catégories d'art et du luxe, à des prix pouvant aller de quelques centaines d’Euros jusqu’à plus de 100 millions d’Euros. Ces dernières années, c’est chez Christie's qu’ont été obtenus les prix record aux enchères pour une œuvre d'art (Salvador Mundi de Léonard de Vinci, 2017), pour une collection (la collection de Peggy et David Rockefeller, 2018) et pour une œuvre d'un artiste vivant (Rabbit de Jeff Koons, 2019). En France, où elle est active depuis 2001, Christie’s détient également le record pour une collection (collection Pierre Bergé-Yves Saint Laurent en 2009) et pour une œuvre d’art (une sculpture de Modigliani, vendue en 2010). 

 

JULIEN PRADELS 2019-04.jpg

« Pour Christie’s, New-York reste le marketplace de référence des NFTs depuis la vente historique de Beeple, The First 5,000 days, et des Cryptopunks », Julien Pradels

Comment vous adaptez-vous à l’impact des NFT sur l’offre et la demande dans votre secteur ?  

Pour Christie’s, New-York reste le marketplace de référence des NFTs depuis la vente historique de Beeple, The First 5,000 days, et des Cryptopunks. Depuis, nous avons lancé de nouvelles initiatives à Hong Kong et Londres qui ont rencontré un franc succès. En Europe, Beatriz Ordovas, une de nos spécialistes, a participé au NFT Day le 12 avril à Paris, durant le Paris Blockchain Week Summit. Nous prévoyons également des ventes de NFTs en France prochainement. 

  

 

Comment envisagez-vous l’évolution de votre secteur dans les deux prochaines années ?  

Nous anticipons un marché dynamique dans le monde, porté par la conjonction de l’après pandémie, de l’engouement pour l’art et, particulièrement en France, d’un certain effet post-Brexit amenant les collectionneurs d’Europe Continentale à considérer Paris comme place centrale du marché pour les années à venir.