Martin Wurth et Kristof Meynaerts (Clifford Chance): Aider les clients à se concentrer sur l'essence de leur métier

Selon Martin Wurth et Kristof Meynaerts – respectivement associé au département Banque et Finance et associé au département Fonds, les solutions technologiques couplées aux ressources et aux compétences du réseau Clifford Chance aident leurs clients à faire face à la complexité croissante de la réglementation et du monde des affaires.

Quelles opportunités identifiez-vous dans le secteur financier ?

Kristof Meynaerts (KM) : Le Luxembourg domicilie le plus de fonds au monde après les Etats-Unis. Il constitue également le plus important centre de fonds d'investissement en Europe, avec un total d’actifs évalué à plus de 4 500 milliards d’euros, et ce, en tenant compte uniquement des fonds réglementés. Le Grand-Duché demeure une place  internationale de premier choix pour les fonds, attirant les promoteurs et les investisseurs financiers du monde entier. Nous sommes donc les mieux placés pour aider nos clients à lever des fonds au niveau mondial en leur apportant une expertise locale mais dans un cadre global. Clifford Chance joue également un rôle de premier plan dans le financement des fonds d'investissement. Nos départements Fonds et Banking  travaillent d’ailleurs en étroite collaboration afin de pouvoir fournir ensemble des solutions sur mesure à nos clients.

Martin Wurth (MW) : Ces fonds d'investissement nécessitent effectivement des services variés, notamment en matière de financement. La combinaison de nos expertises en matière de structuration et de financement nous permet d'accompagner un nombre considérable de fonds et de banques dans le développement de leurs activités. Nos équipes Fonds et Finance collaborent de façon étroite afin d’offrir à nos clients - emprunteurs ou prêteurs - le produit de financement transdépartemental dont ils ont besoin. Second point important : le Luxembourg occupe une position largement reconnue dans la gestion de fortune et dans la banque privée au sein de l'Union européenne. Il y a  d’ailleurs encore un potentiel de développement certain, y compris dans la perspective de délocalisations au Luxembourg en raison du Brexit, pour les 'high' et 'ultra-high net worth individuals' qui ont besoin de structures de plus en plus sophistiquées . Enfin, le Grand-Duché a démontré être une place de choix pour les professionnels de l'assurance et de la réassurance, deux secteurs ayant connu un développement considérable au cours des dernières années. D'autres opportunités existent également dans le domaine de la 'fintech', comme le prouve l'implantation avec succès d’un réseau d’entreprises majeures du secteur.

«  En tant que firme internationale, nous investissons dans les dernières innovations et tirons également profit de notre envergure.  »

Quels sont les défis actuels de la gestion de fonds et de l’industrie financière ?

MW : Certains défis majeurs  proviennent de tensions liées à de différentes pressions politiques et réglementaires. Ce sont des tensions auxquelles toutes les institutions financières et autres grandes organisations doivent faire face. D'une part, nous assistons à une convergence réglementaire et inflation législative , dans la mesure où l'intégration des marchés financiers se poursuit en Europe et dans l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques). En conséquence,  la réglementation devient de plus en plus complexe et représente un risque croissant pour les acteurs du secteur en cas de non-conformité. Compte tenu de cette convergence, il reste très important pour nos clients d'obtenir du conseil hautement spécialisé, mais à un niveau global, ce qu'en tant que cabinet  international, Clifford Chance est idéalement placé à fournir. D'autre part, nous remarquons des tensions antagonistes, provenant de mouvements géopolitiques qui menacent d'inverser la mondialisation et d'entraîner une fragmentation réglementaire des marchés financiers. Si le Brexit représente l’exemple le plus parlant, il y en a d'autres tels que l'établissement de nouvelles barrières commerciales, le développement du protectionnisme, voire des guerres commerciales. Pour tout acteur ayant des  activités à une échelle  internationale, il devient ainsi de plus en plus compliqué de gérer son entreprise et d'investir. Réussir à naviguer ces eaux, voilà le principal défi auxquels restent confrontés les clients. Pour y parvenir, ils se tournent vers nous, notamment pour profiter de conseils à la fois solides et pragmatiques.

KM : Je partage le point de vue de Martin. Le nombre croissant de réglementations et la complexité toujours plus importante du monde des affaires, sur le plan national comme transfrontalier, demeurent les plus grands défis auxquels sont confrontés nos clients. Nous devons impérativement garder un élément en tête : l'activité principale de nos clients consiste dans la gestion d'actifs, et non pas dans la 'compliance'. Grâce aux ressources et à l'expertise de notre cabinet, mais aussi à nos experts aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Asie et en Europe continentale, nous pouvons offrir à nos clients un service continu pour répondre à leurs besoins juridiques complexes, leur permettant ainsi de se concentrer sur leurs activités principales. Ensuite, même si le Luxembourg est un marché attractif pour les talents locaux et internationaux, des progrès doivent encore être réalisés. Malgré tout, Clifford Chance demeure un cabinet d'avocats de premier plan pour les talents d'aujourd'hui et de demain, notamment grâce à notre positionnement et à notre envergure internationale.

Comment répondez-vous aux nouveaux besoins de vos clients ?

KM : Nos solutions technologiques utilisées pour fournir des conseils juridiques aux clients connaissent un développement exponentiel. Elles sont d’ailleurs adoptées par l’ensemble des collaborateurs du cabinet, des associés aux avocats juniors. . En tant que firme internationale nous investissons dans les dernières innovations et tirons également profit de notre envergure. De plus, Clifford Chance Applied Solutions, notre service juridique dédié au numérique, accompagne nos clients pour leur permettre de relever les différents défis réglementaires. Il développe également des solutions pour mieux répondre à leurs besoins, notamment via l’automatisation des contrats. Nos clients reconnaissent la facilité d'utilisation de nos plateformes, un élément représentant d’ailleurs un avantage concurrentiel incontournable sur le marché.

MW : Les besoins des clients sont individuels et en évolution constante. Nous sommes donc à l'écoute de nos clients. Ensuite, afin de répondre à leurs attentes, nous faisons le maximum pour combiner l'expertise juridique , les ressources de notre réseau ainsi que les nouvelles technologies pour chaque problématique. Notre objectif majeur est effectivement de créer un nouveau référentiel en termes de services au client, notamment en favorisant l'innovation et en investissant dans de nouvelles technologies juridiques