top of page

Diana Senanayake (IQ-EQ): Le Luxembourg, un choix logique 

Après une enfance passée en Belgique et des études en Angleterre, Diana Senanayake a démarré sa carrière au Luxembourg il y a déjà quelques années. Elle en est ensuite repartie plusieurs fois, mais elle y est toujours revenue, cette fois avec une double casquette. Interview.

Vous avez été nommée à la double fonction de CEO régional pour l'Europe continentale et de Managing Director pour le Luxembourg. Qu'est-ce qui vous a fait choisir IQ-EQ?  

Tout d'abord, j'ai pris la décision personnelle de revenir en Europe. J'ai grandi à Bruxelles et j'ai étudié à Londres avant de commencer ma carrière professionnelle au Luxembourg. Après avoir passé ces dix dernières années en Asie, principalement à Singapour, et y avoir vécu la pandémie, j'ai senti que le temps était venu de rentrer chez moi. C'est alors que s'est présentée cette incroyable opportunité avec IQ-EQ. Je connaissais bien sûr la marque au Luxembourg et en Asie, ayant travaillé pendant 27 ans dans le secteur financier. IQ-EQ a vraiment enregistré une croissance exceptionnelle, si l’on compare à ses concurrents, et j’ai tout de suite vu la grande valeur que pouvait avoir cette double responsabilité. C'était finalement la combinaison parfaite pour amorcer un retour passionnant au Luxembourg et en faire ma prochaine évolution professionnelle.  

"Le Luxembourg reste au cœur de la stratégie du groupe et représente un moteur essentiel de notre croissance globale.”

IQ-EQ 2.jpeg

En quoi votre double rôle peut-il bénéficier à IQ-EQ Luxembourg?

La création de la nouvelle fonction de Regional CEO of Continental Europe marque un tournant au sein d'IQ-EQ, passant ainsi d'une approche pays-par-pays à un modèle régional. Nous avons rapidement identifié des domaines de coordination entre nos juridictions européennes que sont le Luxembourg, la France, les Pays-Bas, la Suisse, la Belgique et Chypre. Cela a permis d’entamer des discussions sur de nouvelles stratégies commerciales et de favoriser ainsi l'efficacité et la collaboration tout en restant fidèles aux besoins de chaque marché et de chaque client. Par exemple, il se peut tout à fait que les plateformes, les produits et l'expertise en France et au Luxembourg puissent apporter une véritable valeur ajoutée à notre offre aux Pays-Bas et à Chypre, et vice versa. Nous disposons d'une formidable communauté d'experts capables de travailler par-delà les frontières. Il était donc tout à fait logique de réunir ces différentes juridictions sous une même bannière. Je combine par ailleurs ce premier rôle avec ma mission de Managing Director pour le Luxembourg. Grâce à cela je peux positionner notre bureau luxembourgeois au cœur de notre activité et en faire un véritable hub, et ce afin de maintenir un niveau élevé de croissance organique. Nos clients peuvent ainsi accéder à l'ensemble de nos services, quelque soit l’endroit et à l’échelle de tout le groupe. 

Permettez-moi de vous donner deux exemples : notre plateforme AIFM, qui est un produit purement européen résultant de la directive AIFM sur les gestionnaires de fonds d'investissement alternatifs, existe à la fois au Luxembourg et en France. Nos clients sont implantés partout dans le monde et investissent à l’international. Quand ils envisagent d'entrer en Europe par le biais d'un passeport AIFM, ils peuvent le faire via la France

IQ-EQ.jpeg

ou le Luxembourg. Nous voulons donc nous assurer que nos deux plateformes AIFM travaillent à l’unisson, fournissent le même type de produits, le même niveau de solutions clés en main et la même qualité de services, et nous y parvenons grâce à une active collaboration. Mon autre exemple concerne nos services à la clientèle privée. Nous observons depuis un certain temps une tendance selon laquelle les investisseurs des Family Offices adoptent de plus en plus des pratiques issues du secteur institutionnel, recherchent des formes de gouvernance plus solides et se tournent donc vers les investissements alternatifs. En travaillant conjointement avec les autres juridictions d’IQ-EQ, nous pouvons lancer une initiative globale dédiée aux Family Offices, et grâce à cela offrir à nos clients, qu’ils soient des single- ou des multi-Family Offices, une offre de services plus performante et plus complète. 

Comment voyez-vous l'évolution future d'IQ-EQ au Luxembourg?

 

IQ-EQ est né au Luxembourg. Qui plus est, l’activité au Luxembourg reste au cœur de la stratégie du groupe et représente un moteur essentiel de notre croissance globale ; et je ne pense pas que cela changera de sitôt. Cette année est d’ailleurs une étape importante pour nous, car nous sommes fiers de célébrer le 70e anniversaire de l'entreprise au Luxembourg. C’est l'occasion idéale de revenir sur l'histoire de notre réussite et de réfléchir à tout ce que nous avons fait de bien. Néanmoins il me semble tout aussi important, sinon plus, de continuer à regarder vers l'avenir pour maintenir tout ce qui a fait notre succès. Que je regarde en arrière ou vers l’avenir, ce que je constate c'est que nos employés sont au cœur de tout ce que nous faisons, et nous voulons nous concentrer encore plus sur cet aspect à l'avenir. Nous sommes avant tout une entreprise humaine et nous nous efforçons d'être toujours plus inclusifs, toujours plus flexibles et toujours plus durables. Nous voulons que nos employés grandissent avec l'entreprise, et l'entreprise ne peut grandir qu'en investissant dans ses employés.  

bottom of page