L’Émilie-Romagne, berceau de la dolce vita

La région italienne d’Émilie-Romagne se blottit entre le fleuve Pô, au Nord, les monts des Apennins, au sud et la mer Adriatique à l’est. Elle a vu naître le compositeur Giuseppe Verdi, le réalisateur Federico Fellini et les constructeurs Enzo Ferrari et Ferruccio Lamborghini.

 

Bologne, une capitale riche d’histoire mais tellement moderne

Bologne, capitale de l’Émilie-Romagne, offre aux amateurs, quelque 2 500 ans d’histoire, allant de la civilisation étrusque, à l’époque récente. Ses 38 kilomètres d’arcades en centre-ville permettent de sillonner la cité à l’abri, par tous les temps. Pour commencer ce voyage dans le temps, il faut se rendre sur la Piazza Maggiore qui constitue l’épicentre de ce que le visiteur doit voir à Bologne : la fontaine de Neptune, l’église de San Petronio, les palais renaissance… Tous les autres sites incontournables se trouvent à proximité. Les deux tours penchées, symboles de la ville ; la Piazza Santo Stefano et sa basilique aux origines paléochrétiennes ; les sept statues en terre cuite du Santuario di Santa Maria della Vita. Mais Bologne vit aussi avec son temps. Les collections du MAMbo (Musée d'Art moderne de Bologne) exposent l'art italien de la fin de la seconde guerre mondiale à nos jours. Métropole « jeune », elle accueille des étudiants venus de toute l’Italie. C’est ici qu’a été fondée, en 1088, la première université du monde occidental.

“Rimini : mer, ciel couleur d’azur, soleil généreux et le grand Fellini ” 

Modène et ses trésors romans protégés par l’Unesco

 

Modène, située au cœur de l’Émilie-Romagne, constitue un véritable sanctuaire de l’art roman (XIIe siècle). La Piazza Grande, la Tour campanaire (connue sous le nom de Ghirlandina, qui cumulait, à la renaissance, une double fonction, religieuse et militaire) et la cathédrale (qui abrite le célèbre dôme) sont inscrites, depuis 1997, au patrimoine mondial de l’Unesco. Du haut de la tour, le panorama sur la ville s’avère époustouflant.

Modène a connu son âge d’or sous le gouvernorat de la maison d’Este, au pouvoir dans la région entre 1288 et 1796.  

 

Rimini, perle de la Riviera romagnole et ville natale du grand Fellini

 

Penser à Rimini, c’est imaginer soleil généreux, mer et ciel couleur d’azur. Et, en effet, cette perle de l’Adriatique offre de belles plages et de nombreuses possibilités de loisirs balnéaires mais également une riche histoire. La ville Ariminum a été fondée en 268 avant Jésus Christ et abrite de nombreux vestiges romains, notamment l’arc d’Auguste, édifié en l’an 27 avant notre ère et le pont de Tibère, sur le fleuve Marecchia. Mais Rimini recèle aussi de somptueux vestiges de la renaissance. Ainsi, dans le temple de Malatesta, nom attribué à la cathédrale de la ville, on peut admirer des œuvres de Piero della Francesca, Giotto ou Vasari. Rimini a aussi vu naître le cinéaste Federico Fellini. Le Maestro y a passé sa jeunesse et y est enterré. La ville, qui a inspiré à Fellini l'un de ses chefs-d’œuvre, Amarcord, prévoit de consacrer un musée au réalisateur.