Fiona Steil-Antoni: comment libérer votre potentiel

La luxembourgeoise et International Master Fiona Steil-Antoni a pris les fonctions du content leader sur le programme de 360Crossmedia "Unleash your potential". Ce séminaire d'un jour ou de 3 heures permet aux entreprises de tous types de rendre leurs employés plus efficaces et épanouis, même si ils ne savent pas jouer aux échecs.

Pouvez-vous raconter votre itinéraire personnel en quelques mots?

 

J’ai commencé à jouer aux échecs en 1998, à l’âge de neuf ans, et deux ans plus tard j’ai intégré l’équipe nationale. J’ai représenté le Luxembourg dans une dizaine de Championnats d’Europe et du Monde, ainsi que huit fois aux Olympiades. Mon meilleur résultat a été une médaille d’or au deuxième échiquier lors des Olympiades de Turin en 2006. En 2014 j’ai mis ma carrière de joueuse entre parenthèses pour me consacrer au côté journalistique des échecs. J’ai depuis travaillé pour certains des meilleurs tournois du circuit à travers le monde, comme le Qatar Masters ou le London Chess Classic. J’ai également fait partie, en novembre 2016, de l’équipe qui a commenté le match pour le titre mondial entre Carlsen et Karjakin. Nous avons été regardés en ligne par des millions de spectateurs à travers le monde. Au niveau scolaire, j’ai passé un baccalauréat littéraire au Lycée de Garçons d’Esch/Alzette avant d’obtenir une licence en Events Management à la London Metropolitan University.

 

"Ce programme permet de maîtriser la prise de risque et de comprendre les clés d'une performance de haut niveau" 

Que vous ont apporté les échecs?

 

Les échecs ont été une partie intégrante de ma vie dès mon enfance. Ils m’ont énormément apporté, que ce soit sur un plan éducationnel, émotionnel ou social. Des études ont démontré les bénéfices de la pratique des échecs dès le plus jeune âge : ils améliorent entre autres les compétences en lecture, la mémoire et la créativité. Les échecs m’ont également appris la combativité, la concentration, la patience, l’endurance (une partie peut durer jusqu’à sept heures), mais aussi la discipline et le travail. Enfin, les échecs m’ont fait grandir et mûrir grâce à tous les voyages dans lesquels ils m’ont embarquée dans une trentaine de pays. J’ai rencontré des milliers de personnes de toutes origines, de toutes croyances, de toutes couleurs de peau, jeunes et vieux, riches et pauvres. Les échecs m’ont permis d’une part d’élargir mes horizons et d’autre part de développer une volonté de gagner.

 

 

Comment les entreprises peuvent-elles utiliser vos services pour optimiser leur performance?

 

Les ponts entre les échecs et le monde des affaires sont nombreux. Certains sont évidents et d’autres plus subtils. Dans la vie, comme dans les échecs, il est primordial de prendre les bonnes décisions et de faire les bons choix. Chaque coup peut s’avérer décisif, chaque erreur fatale. C’est pourquoi dans un premier temps il est primordial d’avoir un plan d’action. Aux échecs, il n’est pas inhabituel que la préparation et l’analyse de l’adversaire prennent plus de temps que la partie en elle-même. Comme autres facteurs précieux, je peux citer  la valeur de l’anticipation, du sacrifice, du facteur temps, de la patience, de la créativité, de l’innovation, de la concentration et de la discipline. Mais les facteurs qui intéressent le plus les entreprises son ceux que les joueurs d"échecs pratiquent le plus : la stratégie et la maîtrise des risques.