Frankschleck.jpg

Fränk Schleck: la nutrition, l’élément central de l’hygiène de vie d’un sportif de haut niveau

Organisateur du Schleck Gran Fondo et d’autres expériences cyclistes, Fränk Schleck revient sur l’importance que tient une bonne nutrition dans le quotidien d’un sportif de haut niveau et sur ses projets après le Tour de France.

 

Quelle importance tient la nutrition dans le régime d’un sportif de haut niveau?

Elle est capitale pour un sportif de haut niveau, notamment lors de compétitions comme le tour de France. Un grand apport en calories devient alors nécessaire, tout comme le choix de bons aliments ainsi que de bonnes graisses. Les pâtes sont souvent citées, mais des aliments comme les huiles et les fruits secs ont également toute leur place car ces derniers sont faciles à digérer, mais aussi à manger pendant les compétitions. Hors compétitions, les cyclistes professionnels parcourent 35.000 km à vélo pour leurs entraînements, il est donc important de maintenir cette bonne hygiène de vie tout au long de l’année et de se faire accompagner par un coach en nutrition.

« Je reste sportif avant tout et essaie de me concentrer un maximum sur la pratique du cyclisme »

Quelle est votre anecdote préférée du tour de France et pourquoi?

 

Il y en a beaucoup. Mon meilleur souvenir restera bien sûr d’avoir été sur le podium avec mon frère Andy lors du Tour de France. Le vélo est chez nous une histoire de famille. Mon père déjà avait participé sept fois au Tour de France. Aussi loin que je m’en souvienne, le sport et en particulier le vélo ont tenu une place importante dans la vie à la maison. Mon grand frère courait, je me suis lancé dans une carrière cycliste, puis mon frère Andy s’est lancé à son tour. Nous avons ainsi partagé cette passion pendant presque toute notre carrière, bien qu’Andy se soit arrêté trois ans avant moi à cause d’un problème de genoux. Ces choix nous ont demandé beaucoup de sacrifices, familiaux et de nous-même également. Nous avons véritablement grandi avec le vélo!

  

Quels sont vos projets professionnels après le tour de France?

Je reste sportif avant tout et essaie de me concentrer un maximum sur la pratique du cyclisme. En dehors de cette activité, je suis coordinateur de cyclisme national pour la Fédération du Sport Cycliste Luxembourgeois et, à ce titre, je coache et soutiens nos futurs athlètes, notamment dans leur alimentation.

A travers la Fédération, je cherche également à promouvoir la pratique du vélo au Luxembourg selon trois axes principaux; tout d’abord, promouvoir la mobilité douce dans un pays comme le Luxembourg qui rencontre de nombreuses difficultés dans sa gestion du trafic. Ensuite, le vélo est une pratique sportive qui peut jouer un rôle préventif important dans le domaine de la santé. Enfin, le Luxembourg a une grande carte à jouer au niveau du cyclo-tourisme pour faire de cette pratique sportive une véritable attraction pour les touristes du monde entier.