Leticia Lucas (IIA) : Comptables de la stabilité

Dans un monde incertain, le rôle des auditeurs internes se révèle crucial pour fournir un angle de vue sur la stabilité. Leticia Lucas, présidente de l'Institut des auditeurs internes du Luxembourg et responsable de l'audit interne du mécanisme européen de stabilité, affirme que la formation continue et le développement donnent de l'autorité à la parole de sa profession.

 

Pouvez-vous présenter l'IIA en quelques mots ?

 

L'IIA Luxembourg a été fondé en 1986 et fait partie des affiliés de l'Institut des auditeurs internes (IIA), une association professionnelle internationale dont le siège se trouve aux États-Unis. Ce groupement porte la voix au niveau mondial du métier d'audit interne. Il en constitue une autorité incontestée, un leader reconnu, un défenseur essentiel et un formateur principal. Au Luxembourg, nous comptons environ 650 membres, issus de tous les secteurs. Notre mission consiste à promouvoir l'activité de l'audit interne et à fournir à nos affiliés au Luxembourg des informations, un partage des connaissances et des possibilités de développement de carrière. Nous visons également à renforcer la pertinence, l'influence et l'importance de la profession de l'audit interne au Luxembourg.

“Nous voulons augmenter la qualité de l’offre proposée à nos membres en matière de formation professionnelle, de groupes de travail, d’activités et d’opportunités de réseautage.” 

Quels objectifs vous êtes-vous fixés dans le cadre de votre mandat ?

 

Je vise un double objectif : servir nos adhérents et la profession de l'audit interne, tout en assurant l'amélioration continue et la numérisation des processus internes de l'IIA. Nous voulons augmenter la qualité de l’offre proposée à nos membres en matière de formation professionnelle, de groupes de travail, d’activités et d’opportunités de réseautage. Dans un environnement en perpétuelle évolution, en tant qu'auditeurs internes, nous devons nous tenir au courant de tous les changements. L'IIA tient un rôle clé pour aider les auditeurs internes du Luxembourg à se maintenir constamment à jour, grâce à des formations, des contenus et des conférences de qualité. L'organisation de la première Conférence européenne des auditeurs internes, en 2019, en constitue un bel exemple : l’événement a réuni à Luxembourg plus de 50 orateurs et 700 professionnels du monde entier. Nous gardons aussi vocation à assurer la défense et la promotion du poids et de la pertinence de l'activité d'auditeur interne pour une gouvernance, une gestion des risques et des contrôles efficaces dans les organisations.

 

Quels défis et opportunités identifiez-vous pour l'audit interne au cours des cinq prochaines années ?

 

Les auditeurs internes doivent rester tournés vers l'avenir, se montrer proactifs et s'adapter à l'environnement commercial dans lequel ils opèrent. Ces objectifs peuvent apparaître comme une gageure, mais ils constituent en même temps l’occasion de renforcer l'importance et la pertinence de la profession.  L'environnement actuel changeant si rapidement, il s’impose que les audits internes suivent le rythme de ces mutations. Des nouvelles tendances, des perturbations et des risques émergents. Dans le monde VUCA (Volatilité, Incertitude, Complexité et Ambiguïté) dans lequel nous vivons, les auditeurs internes doivent constamment élargir leurs compétences et leur savoir-faire s'ils veulent rester pertinents et apporter une valeur ajoutée aux organisations. Des sujets comme la cybersécurité, la protection de l'information, l'intelligence artificielle, la continuité des services, la responsabilité sociale des entreprises doivent figurer en bonne place dans le programme de l'audit interne. La complexité croissante des exigences réglementaires contribue à cette situation.