International Bankers Club : Rassembler les principaux dirigeants de la place financière luxembourgeoise depuis plus de 50 ans… 

Pour célébrer le 50e anniversaire de l'International Bankers Club (IBC), Johan Lindberg, président de l'IBC, souligne le fait que, même s'il est antérieur au régime des fonds OPCVM et à l'expansion du secteur bancaire, l'IBC reste un forum clé pour les membres exécutifs, seniors du secteur financier qui y partagent leurs idées et discutent de l'avenir de l'industrie financière luxembourgeoise dans son ensemble. 

 

 

 

Quand l'IBC a-t-il été fondé ? 

L'International Bankers Club Luxembourg a été fondé en 1972 à l'initiative de Constant Franssens, directeur général de la Kredietbank Luxembourg, devenu plus tard son président d'honneur. L'IBC a été initialement créé sous l'égide de l'Association des banques et banquiers luxembourgeois ("ABBL"), en 1939, en tant que centre de contact pour les dirigeants du secteur bancaire et autres membres de la direction exécutive des banques et institutions financières nationales et étrangères au Grand-Duché de Luxembourg. Il offre ainsi une plateforme de dialogue ouvert et de « thought leadership ». En 2016, l'IBC est devenu indépendant de l'ABBL, témoignant de l’émergence de sa communauté distincte. Aujourd'hui, l’IBC compte plus de 200 membres institutionnels et 30 membres individuels. Son objectif, hier et aujourd'hui, a consisté à contribuer au développement de l'industrie et à partager des idées sur des questions d'intérêt et d'importance pour les institutions membres. Au fil des années, il a régulièrement organisé des rencontres et autres événements autour de thèmes professionnels, culturels et sociaux, et a élaboré un programme annuel d'activités et d'événements traditionnels réguliers. 

« Nous rassemblons des institutions du secteur financier dans son ensemble, reflétant son développement au fil des ans »

Comment évoluent les besoins de vos membres ? 

Les membres de l'IBC constituent une communauté importante qui motive les membres dévoués de son conseil d'administration à définir son programme annuel. Ils s'attendent à ce que le club continue d’apporter un panel de conférenciers de haute qualité couvrant des sujets intéressants et pertinents pour l'industrie et continue de se positionner comme un forum où les individus peuvent réseauter et partager des idées avec leurs pairs dans un cadre informel. Notre programme annuel intègre ces éléments ainsi que de nombreux événements privés à caractère plus social. Aujourd'hui, cette communauté importante continue d'évoluer avec l'industrie financière. Les cadres supérieurs qui occupent ou ont occupé des postes de direction au Luxembourg représentent la majorité de nos membres. Nous rassemblons des institutions du secteur financier dans son ensemble, reflétant son développement au fil des ans, et englobons désormais non seulement des banques, mais aussi des cabinets d'audit et de conseil, des gestionnaires d'actifs, des prestataires de services de fonds, des sociétés informatiques et des sociétés de technologie financière, tandis que les membres individuels comprennent des universitaires et administrateurs indépendants. Malgré le changement constant observé dans l'industrie, l'IBC s'inspire de la devise nationale du Luxembourg – « Mir wëlle bleiwe wat mir sinn ». L'organisation, elle aussi, veut rester fidèle à ses racines et à son objectif fixé par Franssens et les autres pionniers du Luxembourg en tant que place financière il y a un demi-siècle. 

 

 

Comment voyez-vous l'association évoluer dans les années à venir ? 

Nous avons l'intention de continuer à évoluer en tant que communauté spécialisée distincte pour répondre à la croissance continue de l'industrie financière luxembourgeoise alors qu'elle fait face aux défis du 21ème siècle. Nous pensons, par exemple, au nouvel accent international sur la transparence et au rôle central du secteur pour aider à conduire les économies de l'Europe et du monde vers un avenir durable. Entre-temps, comme tout le monde, nous nous sommes adaptés à la pandémie mondiale de Covid-19, au cours de laquelle le secteur financier a incarné le rôle de pionnier dans la création de modèles de travail innovants qui devraient continuer à façonner les années à venir. La communauté financière luxembourgeoise, locale et mondiale, reste à la pointe de l'innovation en termes de produits financiers, de réglementation et d'interaction internationale, et nous nous attendons à ce que l'IBC continue à jouer un rôle important au cœur de l'industrie pendant de nombreuses années encore. Nous nous inspirons de l'éminente anthropologue Margaret Mead : « Ne doutez jamais qu'un petit groupe de personnes réfléchies et engagées puisse changer le monde ; en fait, c'est la seule chose qui ait jamais existé ».