top of page

Jean-Marc Goy (Capital Group): L'avenir du Luxembourg 

Le Luxembourg a souvent été un pionnier financier en Europe. Son succès repose sur un écosystème unique. Les fonds luxembourgeois, grâce au cadre de l'Union européenne de la directive UCITS et de l'AIFMD, sont une marque mondialement reconnue de produits souvent considérés comme "l'étalon-or" et sont distribués dans plus de 70 juridictions dans le monde. Plus d'informations ci-dessous sur l'avenir du Luxembourg en tant que centre financier de premier plan. 

Pouvez-vous présenter votre entreprise en quelques mots ?  

Capital Group est l'une des plus anciennes et des plus importantes sociétés de gestion d'actifs au monde. Elle gère des stratégies d'investissement multi-actifs, en actions et en obligations, pour différents types d'investisseurs. Fondée aux États-Unis il y a plus de 90 ans, elle s'est toujours concentrée sur l'obtention de résultats supérieurs et constants grâce à des portefeuilles à forte conviction et à une recherche rigoureuse. Aujourd'hui, nous travaillons avec des intermédiaires financiers et des institutions pour gérer plus de 2 200 milliards de dollars d'actifs à long terme pour des investisseurs du monde entier. Avec une forte empreinte mondiale, nous sommes également présents en Europe depuis 60 ans et en Asie depuis 40 ans. 

HighRes-Capital Group-JMG.jpeg

"L'accent devrait être

mis sur un cadre stable dans une Europe ouverte (...), sur un dialogue régulier et ouvert (...) et sur des conditions concurrentielles."

Quels sont les nouveaux défis et opportunités que vous identifiez ? 

En tant que société, notre mission est d'aider nos clients à investir judicieusement et en toute confiance sur le long terme, afin qu'ils puissent profiter de ce qui compte vraiment pour eux. En définitive, nous soutenons les exigences qui conduisent à de meilleurs résultats pour les clients et les investisseurs finaux, ce qui est conforme à l'objectif que nous nous sommes fixé. En gardant toujours à l'esprit le client/l'investisseur final, il est important d'éviter l'introduction de nouvelles règles trop restrictives. Celles-ci ne devraient être introduites que si elles apportent une protection accrue indéniable et nécessaire aux investisseurs. 

 

Comment voyez-vous l'avenir du Luxembourg ? 

Le Luxembourg ne cesse de se renforcer grâce à son écosystème et à son approche uniques, qui lui ont permis de devenir un centre financier de premier plan. Pour que son histoire à succès se poursuive avec d'autres chapitres impressionnants, l'accent doit être mis sur un cadre stable dans une Europe ouverte. La mise en œuvre et l'application de nouvelles règles ont un coût, qui est également à la charge des investisseurs. Les modifications du cadre juridique et réglementaire doivent être limitées à celles qui sont réellement nécessaires et qui apportent une valeur ajoutée dans l'intérêt des investisseurs. Il convient par ailleurs de mettre l'accent sur un dialogue régulier et ouvert. La poursuite d'un dialogue constructif et significatif avec les décideurs, les politiciens, les régulateurs, les investisseurs et les représentants de l'industrie est d'une importance capitale pour assurer le développement positif continu de notre centre financier. En tant que vice-président de l'Association luxembourgeoise des fonds d'investissement (ALFI), je suis ravi de voir des forums où les experts de l'industrie peuvent se réunir pour partager, analyser et débattre des questions d'actualité et des opportunités. Dans une industrie en constante évolution, de tels canaux de discussion sont extrêmement cruciaux. Enfin, il convient de mettre l'accent sur le maintien de conditions concurrentielles. Un environnement compétitif est essentiel pour attirer et retenir les talents, mais aussi pour favoriser l'innovation. Le Luxembourg consolide sa position de leader grâce à des initiatives pionnières en matière de FinTech, de RegTech, de numérisation et de finance durable. L'introduction d'une taxe d'abonnement réduite pour les fonds de finance durable témoigne que le Luxembourg vise à être un précurseur dans ce domaine. 

bottom of page