Cornelius Bechtel (L3A) : Les critères ESG : dans l’ADN des Family Offices 

Pour beaucoup, les décisions d'investissement basées sur l'ESG sont récemment devenues au goût du jour. Mais comme l'explique Cornelius Bechtel, associé chez Andersen et Paddock Corporate Services SA et membre de l’Advisory Committee de L3A, les critères ESG font depuis longtemps partie de l'histoire et de l'avenir des Family Offices et sont tout simplement intégrés à leurs stratégies d'investissement. 

 

Comment les critères ESG impactent-ils le quotidien des Family Offices ? 

Les critères "ESG" étaient ancrés dans l’esprit des Family Offices bien avant qu'ils ne deviennent à la mode auprès des professionnels de l'investissement. Les Family Offices au service de plusieurs générations d'une même famille discutent depuis longtemps de valeurs telles que la durabilité, la gouvernance et les besoins sociaux, ne serait-ce que pour le bénéfice de la famille elle-même. Les Family Offices sont motivés par le besoin et le désir des familles de gérer et d'administrer leurs intérêts sur deux générations et plus de manière respectueuse et responsable. Pour les Family Offices, les critères ESG concernent moins un nouveau critère d'investissement que d’identifier ce qui est conforme ou non à ces normes d'investissement. Les considérations ESG sont dans l'ADN des Family Offices depuis des générations. 

 

 

« Les considérations ESG sont dans l'ADN des Family Offices depuis des générations », Cornelius Bechtel

 

Cornelius Bechtel.jpg

Les critères sociaux et de gouvernance ont-ils autant de poids que les critères environnementaux ? 

Le « E » est actuellement le plus discuté parce que les lois et réglementations émergentes se concentrent principalement sur des critères environnementaux. Les stratégies doivent être formulées de manière à pouvoir être évaluées, auditées et rapportées comme étant globalement conformes aux critères ESG. Cependant, les efforts pour se concentrer en premier lieu sur les critères environnementaux donnent l'impression que les critères sociaux et de gouvernance ont moins de poids. Or tout agent de la famille équilibrera correctement les trois critères dans ses décisions d'investissement. Celles-ci ne peuvent pas être actées pour se conformer uniquement à des critères environnementaux, les considérations sociales et de gouvernance doivent automatiquement et naturellement faire partie du processus de prise de décision. 

 

 

Comment les membres de la L3A accompagnent-ils leurs clients dans leurs démarches de conformité ? 

 Les membres de la L3A sont au cœur du processus d’accompagnement des clients dans le respect des considérations ESG. Le support dispose de nombreuses facettes et couvre tous les domaines. Il s'agit notamment d'aider nos clients à formuler et à poursuivre les bonnes stratégies ; les aider à préparer les bons rapports ; fournir des données pour soutenir le processus d'audit ; formuler la politique la plus appropriée puis concevoir la procédure la mieux adaptée pour se conformer à la politique choisie. A l’heure actuelle, un « observateur non averti » peut conclure qu'il existe une véritable jungle de règles, réglementations, obligations et pièges englobant les investissements conformes aux critères ESG. Le rôle de la L3A, en tant qu'association, mais aussi des membres de la L3A, est d'aider notre clientèle à trouver un chemin sûr à travers cette jungle.