Loïc Le Foll (La Mondiale Europartner) : anticiper et accompagner les nouveaux besoins de la clientèle patrimoniale 

Selon Loïc Le Foll, Chief Executive Officer de La Mondiale Europartner, la filiale du groupe  AG2R LA MONDIALE « a l’ambition de devenir la plateforme patrimoniale « phygitale » de référence en Europe pour ses partenaires et leurs clients ». Interview. 

 

Pouvez-vous présenter votre société en quelques mots? 

Filiale luxembourgeoise du groupe AG2R LA MONDIALE, La Mondiale Europartner s’est spécialisée dans les solutions d’épargne patrimoniale et de prévoyance haut de gamme à destination d’une clientèle sophistiquée. Présente depuis plus de 30 ans au Luxembourg, forte d’une équipe de 200 collaborateurs, connaissant une très forte croissance et avec plus de 19Mds d’euros d’encours sous gestion en décembre 2021, La Mondiale Europartner est un acteur incontournable parmi les assureurs luxembourgeois notamment sur ses marchés de prédilection que sont la France et l’Italie.  

« Avec le développement du digital, l’humain jouera un rôle de plus en plus important dans la relation et le conseil des clients patrimoniaux ! », Loïc Le Foll

 

20220316-2. La Mondiale 360 CM-HD-009.jpg

Comment évoluent les besoins de vos clients patrimoniaux ? 

Notre clientèle est une clientèle patrimoniale qui rassemble souvent des entrepreneurs ayant réalisé des cessions, mais aussi des sportifs mobiles géographiquement, ou encore des détenteurs de fortunes familiales. Notre environnement change, et les besoins de nos client évoluent également. 

Par exemple la crise sanitaire et le conflit en Ukraine sont deux éléments anxiogenes qui engendrent des pertes de repères, et en terme de besoins, les clients cherchent plus que jamais de l’écoute, du conseil, de la réactivité et des solutions sur-mesure. Ils sont par exemple demandeurs d’une plus large gamme d’investissements notamment parmi la classe des actifs de type « private equity » tout en étant de plus en plus attentifs à la dimension ESG de leurs investissements pour autant que ce ne soit pas au détriment des performances financières. Avec ce choix et cette complexité avoir les bons conseils est primordial et ceci est par ailleurs accentué par le développement du numérique.  

En effet les clients ont dorénavant accès à toute sorte d’informations très rapidement : qu’elles soient financières, juridiques ou fiscales. Mais cet accès à l’information doit être accompagné pour que le client soit en mesure de faire les bonnes analyses et prendre les bonnes décisions. Ainsi, même si les besoins fondamentaux de nos clients patrimoniaux restent relativement stables, la façon et le moyen d’y répondre sont en train d’évoluer et chez La Mondiale Europartner nous nous orientons vers un modèle « phygitale ». Avec le développement du digital, l’Humain jouera un rôle de plus en plus important dans la relation et le conseil des clients patrimoniaux !    

 

Quel impact a la digitalisation sur votre culture et la performance de votre entreprise? 

L’impact se révèle important dans la mesure où nous avons l’ambition de devenir la plateforme patrimoniale « phygitale » de référence en Europe pour nos partenaires et leurs clients. Toutefois, la digitalisation ne saurait, de notre point de vue, être une fin en soi. Nous souhaitons en effet qu’elle contribue à optimiser le parcours client et le service offert à nos partenaires et non simplement à diminuer les coûts. Dès lors, la digitalisation n’a pas fondamentalement modifié notre culture client mais l’a fait évoluer en accentuant notre culture d’excellence du service client et partenaire. Elle nous a également permis d’appliquer des méthodes AGILE et de faire évoluer notre organisation de manière efficiente et pragmatique.