Nasir Zubairi (LHoFT) : Soutenir l'avenir des FinTechs 

"Nous développons la stratégie LHoFT 2.0 pour anticiper les cinq prochaines années en matière d'évolution des défis, d’opportunités et d'innovations telles que les crypto-monnaies, la tokenisation, la DeFi et la technologie blockchain", déclare Nasir Zubairi, CEO de la Luxembourg House of Financial Technology ( LHoFT). Entrevue. 

 

Cette année, la LHoFT fête ses 5 ans. Quel est votre bilan ? 

Nous avons accompli un grand nombre de choses, mais il reste encore beaucoup à faire – nous courons un marathon, pas un sprint. Ces cinq années marquent également une étape importante au cours de laquelle nous devons examiner et adapter la stratégie LHoFT 2.0 pour les cinq prochaines années. Nous fêterons notre cinquième anniversaire plus tard cette année au cours d’un événement et nous lancerons la prochaine phase de notre stratégie visant à stimuler la digitalisation du centre de services financiers luxembourgeois. 

 

« Le secteur bancaire européen est le moins performant au monde ; ses coûts doivent être réduits par l'automatisation », Nasir Zubairi

 

LHoFT_Corpo_Nasir_Zubairi_1.jpg

Quelles sont les tendances que vous avez identifiées dans le monde des FinTechs pour 2022 ? 

Les FinTechs se concentrent principalement sur les crypto-monnaies, la tokenisation, la DeFi et la technologie sur laquelle ces tendances reposent, la blockchain. Il existe également une tendance plus répandue aux solutions « achetez maintenant, payez plus tard ». Du point de vue du Luxembourg et de l'UE au sens large, la LHoFT se concentre sur le marché B2B et plus particulièrement sur la RegTech, des solutions qui réduisent les coûts pour les institutions. Le secteur bancaire européen est le moins performant au monde. En 2020, la moyenne des performances en Europe occidentale était de 2,75 % de retour sur capitaux propres (RoE), de 0,16 % de retour sur actifs (RoA) et de 3,1 % de retour sur capital (RoC). Les coûts doivent être réduits par l'automatisation afin d'assurer la survie de nombreuses institutions et leur compétitivité continue. 

 

Pourriez-vous partager quelques success stories de FinTechs luxembourgeoises ? 

Par exemple, NextGate Tech se concentre sur l'harmonisation des données au sein de la gestion d'actifs et connaît une croissance incroyablement rapide. Elle a attiré des cadres financiers de haut niveau assez impressionnants dans son équipe. Par ailleurs, HQLAx continue de se développer et de gagner du terrain avec sa solution de mobilité des garanties basée sur la blockchain pour le marché du prêt de titres. Tokeny et Stokr, tous deux actifs dans le domaine de la tokenisation, impressionnent également par le nombre et l'ampleur croissants des offres de tokens qu'ils facilitent. Enfin, Riverbank, un établissement de crédit réglementé fournissant des solutions de dette aux entreprises, a constitué une équipe de plus de 60 personnes au Luxembourg, est bien financé et évolue rapidement.