Richard Browne (Credit Suisse Fund Services (Luxembourg) S.A.) : Le juste milieu entre innovation et bouleversement

20210325-Credit_Suisse-929563.jpeg

Richard Browne, responsable de l'administration des fonds de capital investissement et des fonds immobiliers chez Credit Suisse Fund Services (Luxembourg) S.A. ("Credit Suisse"), estime que la bonne combinaison entre personnel et technologie ouvre la voie au développement, à l'augmentation de la productivité et à l'amélioration des services aux clients.

 

Pourquoi le Credit Suisse a-t-il créé son centre de compétences en matière de capital investissement ?

Le département Private Equity and Real Estate a été fondé en 2014. En 2018, nous avons décidé de faire évoluer la configuration classique de notre équipe d'administration de fonds et d'agent de transfert pour créer un centre de compétences Private Equity et Real Estate. La demande croissante de notre clientèle a guidé ce mouvement, car les family offices, les institutions de retraite, les gestionnaires d'actifs et d’autres institutions financières ciblaient de plus en plus la classe d'actifs private equity et immobilier.  Cet effort a induit une augmentation de 60% des actifs PERE sous administration en 2019. De 13 comptables et administrateurs couvrant l'activité en 2018, notre équipe a doublé de taille et nous prévoyons d'atteindre 30 personnes dans le courant de l'année. 

 

Parallèlement au centre de compétences, nous avons eu la chance de pouvoir compter sur une série de services complémentaires reconnus pour soutenir nos équipes et les clients du private equity et de l'immobilier. Nous pouvons citer, notamment, la lutte contre le blanchiment d'argent, le processus de connaissance client, la gestion des frais, le reporting juridique et financier, le secrétariat des sociétés et la gestion du service client. Avec le support de ces équipes spécialisées et expertes dans leurs domaines, le centre de compétence PE peut se concentrer sur les activités de comptabilité et d'administration. 

 

Le centre de compétences PE, dont les comptables et les administrateurs possèdent en moyenne 10 ans d'expérience, propose des stratégies comprenant le PE direct et indirect, ainsi que la dette privée. Pour soutenir notre croissance continue, nous avons récemment constitué en Pologne une petite équipe d'experts, aidés par un centre d'excellence existant déjà pour les fonds traditionnels à Wroclaw.

“En créant le centre de compétences Private Equity, nous nous sommes attachés à répondre à tous les besoins de nos clients et à identifier l'ensemble des compétences nécessaires à la mise en place d'un modèle opérationnel évolutif et robuste.”

Comment traduisez-vous votre savoir-faire dans le service aux clients ?

 

Nous apportons des solutions dès la création du fonds et tout au long de son cycle de vie. Nous mettons en oeuvre des efforts considérables dans la phase d'engagement du client, lorsque notre équipe de structuration de fonds aide à sélectionner la forme et le cadre juridique appropriés. Ensuite, une équipe dédiée à l’intégration supervise la mise en place de la structure et s'investit avec les parties prenantes telles que les prestataires de services, les auditeurs, les avocats, les banques et les experts fiscaux. Le staff PE est étroitement impliqué dans la structuration et la mise en œuvre du fonds pour faire face aux complexités opérationnelles. 

 

Au-delà de notre objectif principal, consistant à calculer la valeur nette d'inventaire des fonds et établir des rapports aux investisseurs, notre équipe participe activement, tout au long du cycle de vie du fonds, à l'audit et à la préparation des états financiers. Elle aide également nos clients à respecter les délais réglementaires. Nous suivons l'évolution des normes en matière de comptabilité et de rapports, et nous nous engageons régulièrement à Luxembourg auprès de professionnels et de groupes des branches de l'audit, de la fiscalité, du reporting et du juridique. Maintenir les membres de notre équipe à jour quant aux transformations du secteur des fonds permet de créer de la valeur pour nos clients.

 

Lors de la fondation du centre de compétence PE, Jaysen Sundrum, responsable de l’entité, et moi-même nous sommes attachés à répondre à tous les besoins de nos clients et à identifier l'ensemble des aptitudes nécessaires à la mise en place d'un modèle opérationnel évolutif et robuste. En plus des experts-comptables, nous avons ajouté des experts en reporting et des experts techniques, compte tenu de l'utilisation accrue des outils technologiques et de l'automatisation. En outre, le groupe PE peut s'appuyer sur le savoir-faire de Natalie Ebert, responsable de notre centre de compétence immobilier, et de son équipe RE.

 

Qu’identifiez-vous comme défis et opportunités pour le capital investissement et l'immobilier au cours des cinq prochaines années ?

Le plus grand défi dans le domaine du capital-investissement et de l'immobilier consiste à gérer l'énorme quantité de données non structurées. Nous devons faire preuve d'agilité dans l'adoption de nouvelles technologies afin de prendre de l'ampleur, d'augmenter la productivité et d'améliorer notre offre de services pour survivre dans un milieu de plus en plus concurrentiel. Cela réclame une bonne combinaison de personnes et de techniques, soutenue par des investissements adéquats.

 

Avec notre équipe d'architecture informatique de Zurich, nous avons passé en revue notre paysage technologique et établi un nouveau schéma d'exploitation ciblé sur l'administration des PE. Nous avons opté pour l’élaboration progressive de solutions interconnectées plutôt que sur la refonte complète de notre plateforme, bon compromis entre innovation et bouleversement. 

 

Notre structure se fonde sur les données. Au cours des 18 derniers mois, nous avons revu notre modèle de gestion de celles-ci, en prenant des initiatives telles que le nettoyage des informations, la centralisation de la saisie des données statiques et la mise en place d'une politique de gouvernance et de contrôle. En faisant cela correctement, nous jetons les bases d'une configuration solide, prête à adopter des solutions technologiques comme la robotique, l'intelligence artificielle et le reporting intégré. Supprimer la saisie manuelle des données revêt un caractère crucial, car cette opération manque d’efficacité, et n’est pas populaire chez les jeunes professionnels. Notre équipe devrait ajouter de la valeur là où les clients ont besoin de soutien : fournir des données et des rapports essentiels leur permettant de prendre des décisions quotidiennes en matière de gestion des investissements pour leurs fonds PE et RE.