François Masquelier (Simply Treasury Luxembourg): la trésorerie professionnelle pour tous

La trésorerie, peut-être parce qu'elle est encore considérée comme une fonction mystérieuse et compliquée, est souvent négligée voire inexistante dans de nombreuses entités, fonds ou entreprises. Cependant, nul ne peut nier son utilité et les bénéfices d'une gestion dynamique de la trésorerie et des liquidités, des risques financiers et d'une relation bancaire optimisée. François Masquelier, CEO de Simply Treasury Luxembourg, nous explique comment adopter facilement des outils professionnels avec, si besoin, le support de trésoriers.


Intérêt renouvelé pour la trésorerie

Pour diverses raisons, telles que des taux d'intérêt négatifs persistants – une conséquence de la crise économique du Covid-19 –, une forte augmentation des cas de fraude et des cyberattaques, un besoin de plus d'efficacité et de productivité et pour d'autres raisons techniques, il y a un regain d'intérêt pour la gestion de trésorerie dans certaines industries (par exemple, les PME, les fonds de capital-investissement, l'administration de fonds, les Family Offices, ...). Personne ne peut nier la difficulté d'être intégré par les banques. Pour diverses raisons, les banques deviennent plus sélectives, notamment en raison d'exigences KYC de plus en plus strictes, de plus en plus de prudence de leur part, d'un manque de rentabilité pour certains clients (les Private Equity Funds, par exemple), de l'absence de stratégie bancaire chez les clients qui se dispersent en travaillant avec trop de banques, et surtout un manque de digitalisation et de connectivité bancaire (pénalisant la rentabilité de la banque).

2M1A6479 (2).jpg

Le client a trop souvent l'habitude d'oublier l'intérêt de son banquier. Oublier l'intérêt de sa contrepartie entraîne une réaction radicale de la part de cette dernière. Par conséquent, posons-nous la question de savoir comment obtenir la faveur du banquier et assurer son intégration.

 

«Gérer vos liquidités en mode "Treasury as a Service", pour obtenir les mêmes résultats que les grandes entreprises multinationales, mais à un coût très faible»


La solution à tous les problèmes

Pourtant, un moyen intelligent et simple de faciliter l'intégration par les banques, pour augmenter la productivité dans la gestion des opérations de front-office, pour réduire les coûts financiers et pour atténuer les risques opérationnels et financiers consiste à automatiser et numériser la gestion de la trésorerie. La bonne nouvelle est qu'il est possible de mettre en place des solutions de trésorerie simples, efficaces et automatisées à très faible coût pour faciliter et consolider la relation bancaire (compte tenu des économies côté banques), tout en réduisant les coûts et les risques. L'idée est simple: pourquoi ne pas adopter un outil de gestion de trésorerie informatique comme celui des multinationales? Il existe des plateformes, SaaS en mode natif, implémentables en quelques semaines, qui vous permettent de gérer vos flux et vos opérations de trésorerie de manière efficiente et efficace. L'idée est d'installer une passerelle bancaire unique et de se débarrasser totalement des tonnes de liquidité dans les tiroirs et des paiements manuels restants (via des documents scannés). Vous penserez qu'avoir un véhicule hautes performances à faible coût (c'est-à-dire des coûts de mise en œuvre faibles et des coûts mensuels raisonnables), c'est bien. Cependant, sans disposer d’un chef d’orchestre pour gérer l'outil et la trésorerie, cela peut paraître compliqué. Néanmoins, vous pouvez trouver un trésorier pour gérer vos liquidités en mode "Treasury as a Service" (c'est-à-dire en l’externalisant), pour obtenir les mêmes résultats que les grandes entreprises multinationales, mais à un coût très faible. On pense par exemple à des plateformes comme FENNECH ou STP. Et ainsi, en mettant en place une telle plateforme, avec le recours à un trésorier expérimenté en sous-traitance, un fonds, un "Family Office" ou une grande PME peut obtenir les mêmes performances que les professionnels de la trésorerie.


Une idée simple

L'idée est de mettre en place une plateforme native de gestion de trésorerie en mode SaaS, comme une sorte de boutique d'APP, avec des applications "à la carte" (personnalisées), pour gérer les liquidités et les FX comme les plus grandes multinationales. En cas de doute, consultez un spécialiste de la trésorerie qui analysera le retour sur investissement et vous montrera qu'une telle plateforme va révolutionner votre gestion de trésorerie et faire de vous le meilleur ami du banquier. Une telle solution offre un ROI impressionnant, un retour sur investissement ultra-rapide et des conséquences vertueuses.

En mélangeant et en faisant correspondre les applications et les fonctionnalités dont vous avez besoin, vous obtenez l'ensemble complet du trésorier parfait à faible coût. Si vous ajoutez une solution "Treasury as a Service", vous obtenez un résultat efficace et imparable. Vous pourrez gérer vos positions en date de valeur, investir vos excédents de trésorerie de manière plus prudente, plus dynamique et plus rentable, produire des rapports (sur-mesure) plus pertinents, satisfaire vos banquiers et améliorer votre gestion financière en réduisant significativement les risques de fraude. Ne pas envisager de professionnaliser ou «d'ubériser» sa gestion de trésorerie sous prétexte de coûts trop élevés, de complexité, ou de certains complexes du type «ce n'est pas pour moi» serait coupable et dommage. En mettant en œuvre un STP (c’est-à-dire un processus direct), le fonds ou le Family Office pourra rapprocher automatiquement les positions comptables, réduire les coûts et éviter tout risque de fraude aux paiements grâce à la digitalisation et à la connectivité bancaire (via SWIFT). Qui ne voudrait pas renforcer ses contrôles internes? S'il est une solution vertueuse, incontestable, peu coûteuse et facile à mettre en œuvre, c'est bien celle-ci. Les gains qualitatifs et quantitatifs à réaliser sont immenses et pourtant souvent ignorés.