Gilles Moro et Olivier Hoen (SysCommerce Group) : Le partenaire technique des établissements de paiements et NEO-Banques. 

Selon Gilles Moro et Olivier Hoen, à la tête de SysCommerce Group : « Le monde des crypto-monnaies est amené à prendre de plus en plus d’ampleur et nous voulons grandir avec lui en proposant un véritable partenariat à nos clients ». Interview. 

 

 

Quelle est la stratégie de SysCommerce Group ? 

Notre groupe se compose de deux filiales, Kayros (anciennement EMP Corp, ndlr) et SysPay, un émetteur de monnaie électronique et établissement de paiement en Europe. 2021 a constitué une année charnière pour le groupe puisque deux grands actionnaires nous ont rejoints, à savoir Olivier Hoen, ex-directeur financier d’eBay et de PayPal, ainsi que Ronan Girard, issu du monde de la banque privée. Par ailleurs, nous avons adapté notre stratégie en passant d’un positionnement de Payment Service Provider (PSP) à celui de Technical Service Provider. Grâce à notre réseau et à notre connaissance du marché, nous conseillons nos clients – principalement actifs dans les secteurs de l’hospitality, des rental agencies et de l’e-commerce – pour choisir la solution de paiement la plus adaptée à leur activité. Nous les accompagnons ensuite dans l’installation technique de ce PSP. En parallèle, SysPay se concentre sur l’émission de monnaie électronique et l’installation de solutions de paiement. 

« Les banques classiques n’accordent pas leur confiance aux FinTechs, aussi solvables soient elles » 

Quelles sont les principales tendances dans le domaine de l’e-payment ? 

 Trois tendances principales se dessinent. Tout d’abord, nous notons que les banques classiques peinent à répondre à la demande de nos partenaires car elles n’accordent pas leur confiance aux FinTechs, aussi solvables soient elles. Nous veillons dès lors à les mettre en relation avec des NEO-Banques et nous les accompagnons techniquement dans cette aventure. La deuxième tendance demeure incontestablement le besoin des sites d’e-commerce d’ouvrir des possibilités de paiement en méthodes de paiement alternatives et crypto-monnaies. Nous pouvons implémenter des back-offices sur-mesure en quelques jours grâce à notre réseau et notre expertise d’ancien PSP. Enfin, nous notons un besoin croissant de la part de nos partenaires d’outsourcer toute la gestion de leurs flux de paiement. Ils ne veulent en effet plus internaliser cette partie car il devient de plus en plus difficile de recruter et de retenir les talents IT nécessaires. Nous proposons donc de gérer cette activité pour eux dans le Cloud. Une prestation complète classique à destination d’un site d’e-commerce se compose ainsi de l’ouverture d’un compte dans une NEO-Banque, du choix et de l’installation technique du PSP. Au niveau des tarifs, nous proposons une rémunération représentant un pourcentage sur les flux. Les frais sont ainsi réduits pour les sites débutant leur activité et nous leur proposons un véritable partenariat sur la durée, au cours duquel nous pouvons grandir et évoluer ensemble. 

 

 

Où voyez-vous votre groupe dans quelques années ? 

Aujourd’hui nous avons pour ambition de devenir le Technical Service Provider leader en Europe sur le marché entre NEO-Banques et FinTechs. Notre expérience du marché nous donne un réel avantage sur ces segments. Le monde des crypto-monnaies est amené à prendre de plus en plus d’ampleur et nous voulons grandir avec lui. Gardez à l’esprit qu’une erreur dans le choix du PSP peut être fatale à nos clients: d’une part ils ne toucheraient jamais leur argent. De l’autre, il leur faudrait des mois pour basculer vers un PSP plus adapté. De plus, comme le secteur financier évolue très rapidement, nous pouvons analyser de manière agile les nouveaux moyens de paiement émergeant sur le marché et les implémenter très rapidement pour nos clients lorsque nous nous sommes assurés de leur maturité. Cela démontre que notre tempérament de startup est resté ancré dans notre ADN.