Steve Darné & Jean-Claude Colbach: 

DES IDÉES EN PLEINE CROISSANCE

STEVE DARNÉ ET JEAN-CLAUDE COLBACH, TOUS DEUX GÉRANTS DU GROUPE 1COM EXPLOITANT DE NOMBREUX ÉTABLISSEMNTS AU LUXEMBOURG, FONT UN POINT AVEC ANDY SUR L'AVANCEMENT DE LEURS PROJETS.

VOUS AVEZ RÉCEMMENT FAIT L'ACQUISITION DU STAND "SCHWARZWALDHAUS" À LA SHUEBERFOUER, QUE RETIENDEZ-VOUS DE CETTE PREMIÈRE ANNÉE ?

JCC : D’abord le mal de dos, l’overdose de saucisses et de bière, mais surtout une ambiance très sympathique ! Ce stand possède déjà une très bonne renommée, et nous étions amateurs depuis bien longtemps.

SD : Il s’agit avant tout d’un lieu de rencontre, impliquant de grands volumes et une certaine intensité. Le stand nous permet de remédier à la baisse d’activité que connaissaient nos établissements pendant la foire. Nous pouvons ainsi mobiliser notre personnel toute l’année. Nous espérions être les heureux élus, le jour où

M. Edmond Thill arrêterait cette activité. Il nous a été d’une aide précieuse lors de cette première à la foire. Nous voulions rester dans l’esprit des quatorze dernières années et on y ajoutera une légère touche 1COM les années à venir.

JCC : Ce sont quatre semaines de travail intense sans relâche ! Certains employés du Schwarzwaldhaus travaillent sur ce stand depuis plus de 25 ans, et prennent parfois même des congés pour y venir travailler. C’est un plaisir de les voir m’apprendre le métier.

 

COMMENT AVANCE LE PROJET DE CRÈCHE À HOWAL ?

SD : Nous venons d’

obtenir la signature de l

ITM et attendons désormais la signature

du

Bourgmestre. Nous allons finir l

administratif et démarrer les huit mois de chantier.

No

us voudrions faire une crèche où l

enfant n

a plus envie de rentrer. Sourire

...

Nous ré

fl

échissons aussi à d

autres activités : deux bowlings, des billards et surtout un

parking de 150 places. Nous verrons s

il reste encore quelques mètres carrés pour

ajouter un laser ou un escape game.

« Le risque manager n’établit pas de prédictions mais

agit comme bonne conscience. »

Christophe Pessault, CEO, Arkus Financial Services

COMMENT IMAGINEZ-VOUS L’ÉVOLUTION DU LUXEMBOURG EN GÉNÉRAL ET DE VOTRE SOCIÉTÉ EN

PARTICULIER DANS LES PROCHAINES ANNÉES ?

Un des avantages du Luxembourg est sa capacité à s’adapter aux changements d’environnement. En effet, le pays est reconnu pour son expertise pragmatique sur le marché financier. Les entreprises peuvent rapidement déployer des solutions créatives tout en s’appuyant sur la

sécurité d’un régulateur réactif et exigeant. Enfin, le Luxembourg fait partie des pionniers dans la transposition efficace de réglementations, notamment dans la 

formalisation de gestion des risques. Le pays a tout pour réussir aussi longtemps que ces atouts restent en vigueur.

Concernant Arkus, nous souhaitons continuer notre ascension sur la place du Luxembourg, mais également renforcer nos activités à Londres et Dublin où le Brexit

semble offrir diverses opportunités. En parallèle, nous prévoyons le lancement d’un nouveau produit centré sur le

risque opérationnel nous permettant ainsi de toucher une plus large cible.