Adriana Migonney

(DoubleTree by Hilton) :

DU COEUR A L’OUVRAGE

D’ABORD ATTIRÉ PAR LE MÉTIER D’ÉCRIVAINE, ADRIANA MIGONNEY A FINALEMENT OPTÉ POUR LE CHEMIN DE L’HÔTELLERIE. ELLE ÉCRIT DÉSORMAIS L’AVENIR DU DOUBLETREE BY HILTON LUXEMBOURG QU’ELLE A REJOINT EN 2011, EN TANT QUE DIRECTRICE SALES & MARKETING. INTERVIEW.

QUELLE EST L’HISTOIRE DE VOTRE HÔTEL ?

Depuis sa création en 1985, le DoubleTree by Hilton représente un hôtel emblématique de Luxembourg. Appartenant à l’époque à la marque «Intercontinental», il se présentait déjà comme « the place to be » au

Grand-Duché, dans un environnement bien moins concurrentiel qu’aujourd’hui. Repris par le groupe Hilton

en 2001, l’hôtel a amorcé un processus de changement de marque, tout en conservant les équipes. Aujourd’hui encore, nous sommes fiers d’avoir un personnel épanoui composé de 13 nationalités différentes ayant grandi avec cet établissement. Le Chef Pierre Michel, en est un parfait exemple : Après avoir exercé son talent en France, en Belgique et à Monaco, il fait partie de nos équipes depuis 19 ans maintenant. En 2010, l’hôtel a été converti en DoubleTree by Hilton après des importants travaux de rénovation. Très connue aux États-Unis, la marque 4 étoiles du groupe Hilton est en pleine expansion dans le paysage européen et international.

QUELS SONT LES CHANGEMENTS QUE VOUS AVEZ
PU OBSERVER CES DERNIÈRES ANNÉES DANS LE MILIEU DE L’HÔTELLERIE AU GRAND-DUCHÉ ?

J’ai pu observer de nombreux changements depuis 2011 ! Après 2008-2009, tous les hôtels

ont connu une baisse de taux d’occupation. Depuis 2010, la croissance demeure constante avec une année 2015 marquée par l’accueil de la Présidence de
l’Union Européenne par le Luxembourg – période qui a été particulièrement fructueuse. Cette croissance n’est pas que liée à un segment de marché. Nous avons en outre, deux principaux types de clients : d’une part, les voyageurs « corporate » qui viennent pendant
la semaine, d’autre part le public « loisir » qui fréquente l’hôtel les week-ends. Il a fallu lutter contre la réputation de destination « onéreuse » du pays, notamment en collaborant avec l’Office National de Tourisme et le Luxembourg City Tourism Office et aujourd’hui, les taux d’occupation durant la semaine et le week-end sont équivalents. Le Luxembourg représente une destination aussi petite que coquette regorgeant de multiples activités.

« Un hôtel, un endroit vivant en

permanence. »

Adriana Migonney, DoubleTree by Hilton

QUELS SONT LES PROJETS DE L’HÔTEL ?

Le DoubleTree s’organise de façon très dynamique

tant dans sa manière d’agir que dans son recrutement. Nous comptons une directrice générale, une directrice des ventes et une équipe de vente 100% féminine. Parmi nos projets, nous avons voulu nous rapprocher des familles, qui constituent un segment trop souvent laissé de côté. Dans cette optique, nous avons développé le projet Friendly for Kids : des actions comme le -Kids Check-in ou Kids amenities dans les chambres. Le restaurant s’est également adapté
à cette clientèle avec la création d’un Kids Corner pendant le Petit Déjeuner. Les résultats sont pour le moins excellents : même les non-parents sont sensibles à ces changements ! Un hôtel, c’est un endroit vivant en permanence qui consomme des importantes ressources d’eau et d’énergie. À ce sujet nous avons implémenté le programme Light Stay qui a comme objectif la sensibilisation de notre clientèle
et notre personnel à la consommation responsable, au
volet écologique, à la réutilisation et au tri des déchets.