Alexandre Mars (Epic) : philanthropie disruptive

Epic offre des solutions de dons innovantes aux entreprises et aux individus afin d’assurer un impact maximum de leurs démarches philanthropiques. Interview d’Alexandre Mars, Président et Fondateur.

Pouvez-vous décrire Epic en quelques mots ?

Epic est un mouvement mondial qui lutte contre les injustices sociales en facilitant le don. Avant de le fonder, j’ai mené une étude de marché et identifié les principaux freins au don : le manque de confiance dans les organisations sociales, le manque de connaissance quant à l’impact du don et le manque de temps. Avec Epic, nous essayons de lever ces freins. Nous déployons une méthodologie très rigoureuse afin de sélectionner des organisations sociales à fort impact. Nous permettons également aux donateurs de suivre l’impact de leur don grâce à une application mobile ainsi qu’une série de films en réalité virtuelle pour les transporter sur le terrain. Enfin, nous offrons des solutions innovantes aux entreprises et aux individus telles que le don sur salaire, le don sur les transactions ou encore l’Epic Sharing Pledge. Chacune d’elles s’adapte au modèle économique des donateurs, tout en étant indolore, systématique et optionnelle. Enfin, il reste important de noter que notre modèle reste gratuit. 100% des dons reçus par Epic vont vers les organisations sociales de notre portefeuille.

« Les acteurs financiers peuvent et doivent  jouer un rôle dans la lutte contre les injustices sociales »  

 

Quelle est la part de la finance d’impact dans la finance mondiale ? Quelles sont les perspectives d’évolution à ce sujet ?

Chez Epic, nous demeurons persuadés que les acteurs financiers peuvent et doivent jouer un rôle dans la lutte contre les injustices sociales. C'est pourquoi nous leur apportons des solutions adaptées telles que l’Epic Sharing Pledge. En signant ce Pledge, les sociétés de private equity par exemple peuvent donner un pourcentage de leurs frais de gestion et/ou de leurs plus-values pour soutenir les organisations sociales du portefeuille Epic. Aujourd’hui, nous faisons face à un changement culturel et sociétal sous l'influence de la génération Y, dont les attentes vis-à-vis du monde du travail, de la consommation et des loisirs se fondent désormais sur des valeurs. Par conséquent, pour retenir et garder ces talents, les entreprises ou les sociétés de private equity ne disposent pas d’autre choix que de partager leur succès et mettre l’impact social au cœur de leur stratégie. Le private equity devient de plus en plus sensible à cette évolution. Au cours des six derniers mois, 10 fonds européens ont signé notre Sharing Pledge.  


Quel est le rôle des philanthropes stratégiques dans la promotion de l’innovation et de l’impact social aujourd’hui ?

La philanthropie stratégique telle que je l’entends consiste à s’attaquer à la racine des problèmes. En effet, nous vivons dans un monde où les besoins demeurent considérables et nous ne pouvons ignorer la misère car elle se trouve en bas de nos immeubles. Dans ce contexte, la solution consiste à aider instinctivement, ce qui permet d’atténuer une douleur de façon immédiate mais non dans la durée. Chez Epic, nous voulons faire plus et sauver des vies en nous concentrant sur l’aide stratégique et systémique. En plaidant pour que le don devienne la norme et en apportant des solutions adéquates, nous voulons rendre la philanthropie stratégique accessible à tous afin que chacun puisse contribuer au bien social.

© 360Crossmedia

Screen Shot 2020-01-06 at 10.16.09.png