Lihong Zhou (Bank of China) : L’INTERVIEW 

Lihong Zhou, Directrice Générale, partage son analyse du contexte mondial actuel et les impacts potentiels pour Bank of China et le Luxembourg.

Quelle est votre analyse du contexte mondial actuel en général, et en Europe en particulier ?

J’ai assisté à plusieurs évènements majeurs au niveau mondial cette année, et je pense que certains d’entre eux auront un impact profond et important dans le futur. Le président élu aux États-Unis, en la personne de Donald Trump et son équipe de transition, sont en train de divulguer certaines de leurs futures politiques phares, pouvant avoir une influence inattendue sur la géopolitique ainsi que sur l’économie mondiale. Ceci requière de notre part une évaluation des impacts potentiels. D’un point de vue mondial, les accords de Paris sur le changement climatique furent un évènement charnière qui devrait avoir des conséquences positives puisque les pays et les gouvernements de la terre entière deviennent "écolos". Au même moment, le gouvernement Fédéral Américain a remonté son taux directeur et on attend qu’il normalise sa politique monétaire graduellement. Du fait de cette incertitude généralisée les marchés ont été très volatiles. Cette situation est susceptible de se poursuivre l’année prochaine. En Europe, le Brexit a été un véritable catalyseur de cette incertitude ainsi que d’une volatilité accrue. Bien que les retombées du Brexit soient encore inconnues, les répercussions du Royaume-Uni quittant l’Europe changeront le paysage économique. L’Europe dans sa globalité est à un niveau de faible croissance et d’inflation basse. Le programme QE de la Banque Centrale Européenne (BCE) a fait plonger les taux à des niveaux négatifs. Ceci a ajouté un surcroit de pression à la plupart des banques européennes alimentées en Euro. Ces dernières et celles autour du globe font également face à des contrôles drastiques, avec des obligations plus strictes dans de nombreux domaines tels que la gouvernance des sociétés, la lutte contre le blanchissement d’argent, le respect des règles fiscales, etc.

"Bank of China Luxembourg a rapidement grandi en tant que centre régional du groupe"
Lihong Zhou

 

Comment Bank of China s'adapte à ces récentes évolutions ?

Nous suivons de près les évènements mondiaux susceptibles d'impacter le marché et les opportunités pour nos clients à travers l'Europe. Etant donné que la Chine et les sociétés chinoises se mondialisent à un niveau plus élevé qu’avant, nous essayons de capter les opportunités grandissantes qui se présentent à travers le monde, et particulièrement en Europe. Grâce à la révolution verte mondiale, nous avons été la première institution financière à lancer la plus grande opération d’émission d'obligations vertes cette année (enregistrée au Luxembourg), dont l'objectif est d'apporter des fonds dédiés aux projets verts pour les clients de notre banque. En 2016, nous avons fait face à une demande croissante de la part d'emprunteurs et d'investisseurs verts dédiés à cette classe d'actifs. Notre émission d'obligations et le focus général sur cette tranche d'actifs nous a permis de saisir cette opportunité et d'augmenter la forte présence de Bank of China sur le marché. De plus, le bon bilan de Bank of China ainsi que son expérience professionnelle nous a permis d'investir dans d'importants projets en Europe. Partant de là, Bank of China a été capable de gagner des parts sur le marché des crédits syndiqués de l'EMEA. Cette intrusion du RMB dans le SDR (Special Drawing Rights) est une étape importante dans le processus d'internationalisation de l'économie Chinoise. Ceci sera source d'opportunités majeures pour Bank of China, avec plus de banques centrales, d'institutions financières ainsi que de sociétés européennes ajoutant des capitaux RMB dans leurs portefeuilles d’actifs. Nous sommes en mesure de fournir tous les services et les infrastructures pour connecter les investisseurs européens au marché interbancaire Chinois, actuellement troisième au rang mondial. Bank of China fournit également des opportunités d'investissement aux investisseurs européens à revenus fixes à travers la distribution de crédits chinois et de produits à taux (opérations en Euros et en Dollars Américains, en plus du RMB). L'environnement de bas rendements nous a permis de promouvoir des investissements alternatifs viables et qualitatifs auprès d’investisseurs européens. Bank of China Luxembourg a lancé récemment le premier fonds d'investissements UCITS, permettant aux investisseurs de réaliser des plus-values et de générer des revenus en investissant principalement sur des titres en RMB à revenus fixes, dont les émetteurs sont basés en Chine Continentale. À ce titre, nous sommes confiants sur le fait que nous pourrons pleinement explorer ces opportunités dès le début de l’année 2017. Notre business plan est plus concentré sur des affaires locales, pour des clients locaux. Bank of China Luxembourg a autorisé un total de près de 3 milliards d’euros pour le financement de fusions et acquisitions, et 1,24 milliards d'euros de financement de projets immobiliers sur le marché européen en 2016. Nous améliorons également notre gouvernance sociétale, renforçant le contrôle interne et la gestion de la conformité afin d'établir un modèle économique solide.

"Le mot "Schengen", prononcé à la chinoise, signifie "prendre racine ici et se développer là-bas".
Lihong Zhou

 

Comment percevez-vous l'évolution des relations entre le Luxembourg et Bank of China dans les prochaines années ?

La relation entre le Luxembourg et Bank of China a démarré avec de bonnes bases amicales puisque Bank of China fut la première banque chinoise à s'établir à Luxembourg, en 1979. Durant ces 37 années, cette relation mutuelle s'est renforcée, et tout particulièrement ces dernières années. Bank of China Luxembourg a rapidement grandi en tant que centre régional du groupe, devenant de plus en plus présent  au Luxembourg, recrutant de plus en plus de talents locaux et s’intégrant de mieux en mieux à la communauté locale. Les différentes étapes relatives à l'implantation au Luxembourg furent :

1. Adopter le modèle agence-filiale et ouvrir différentes agences dans différentes villes européennes.

2. Offrir des financements de fusions et acquisitions à divers projets locaux et offrir notre soutien aux sociétés locales afin d'étendre leurs activités en Chine, comme le recommande le Luxembourg aux investisseurs chinois en devenant leur centre européen d’affaires, surtout depuis le référendum sur le Brexit.

3. Étant la première société chinoise à enregistrer une Obligation RMB offshore au Luxembourg en 2014.

4. Devenir la première RQFII basée au Luxembourg détenant une licence et des quotas en 2015.

5. En 2016, lancer la première émission d'obligations vertes, à tranches multiples, jamais enregistrée au Grand-Duché, constituant 5,25% du volume des obligations vertes enregistrées au Luxembourg.

Les changements survenus à l'échelon mondial peuvent également signifier de nouvelles opportunités. Grâce à notre principe fondateur ; "servir la société, délivrer l'excellence", Bank of China reste dévouée à promouvoir le Luxembourg en tant qu'important centre financier international, et le soutiendra toujours dans ses efforts afin qu’il reste centre leader d'enregistrement d'obligations vertes, avec en volume actuellement 47% des enregistrements mondiaux à son actif. Les liens entre la Chine et Luxembourg sont plus solides que jamais et je crois que cette relation ne fera que se renforcer dans les années à venir.

www.myofficialstory.com/lihongzhou www.bankofchina.com