Bugatti :

LE MYTHE ROULANT

DEPUIS PLUS DE 100 ANS, LE CÉLÈBRE CONSTRUCTEUR AUTOMOBILE RIVALISE D’IMAGINATION ET D’INNOVATION POUR CONCEVOIR DES VOITURES D’EXCEPTION. DU MYTHIQUE MODÈLE TYPE 2 À LA CHIRON, RETOUR SUR L’HISTOIRE D’UNE MARQUE PRESTIGIEUSE...

UNE HISTOIRE DE FAMILLE
L’aventure commence à Milan où Ettore Bugatti voit le jour en 1881. Après ses études, le jeune homme rejoint l’Académie des Beaux Arts de Milan pour étudier la sculpture. En 1898, Ettore Bugatti change de cap et décide de suivre une formation d’apprentissage au sein de l’entreprise Prinetti & Stucchi spécialisée dans la fabrication de bicyclette. Passionné de mécanique, il ne tarde pas à se distinguer en construisant un tricycle équipé d’un moteur. En 1899, Ettore Bugatti conçoit son premier véhicule à quatre roues baptisé Type 1.

Il se révèle également être un excellent

pilote, participant à de nombreuses compétitions en Europe. A l’occasion de l’exposition internationale de Milan en 1901, Ettore présente la Type 2 qu’il a conçue en collaboration avec les frères Gulinelli. Un véhicule révolutionnaire équipé d’un 4-cylindres
et d’une boite à quatre rapports qui lui vaudra
de remporter le prix de l’Automobile club de France. Un tournant dans la carrière d’Ettore qui
se voit offrir un poste d’associé au sein de l’entreprise De Dietrich installée en Alsace. C’est là-bas qu’il développe la Type 2 avant de prendre
la direction de la société. D’autres modèles suivront comme la célèbre Type 3. En 1904, Ettore Bugatti

s’associe à Émile Mathis suite à une brouille avec De Dietrich. L’histoire connait un nouveau rebondissement en 1906 quand l’ingénieur décide de concentrer son activité sur les voitures de sport.

Il propose à la société Deutz un modèle de 50 chevaux qui s’occupera de le commercialiser. Nommé responsable de la production à Cologne, Ettore en profite pour développer la Type 10

« Pure sang ». Puis, c’est avec son fils Jean que la société entre dans une nouvelle ère. Très tôt, le garçon se distingue par sa maitrise du design et ses connaissances en mécanique. Ensemble, ils concevront de nombreux modèles dont

la mythique Bugatti Type 41 baptisée la « Royale ».

« Rien n’est trop beau, rien n’est trop cher. »

Ettore Bugatti

LUXE ET VÉLOCITÉ

Présentée au salon de Genève en mars 2016, la Bugatti Chiron est la voiture de tous les

records. L’héritière de la Bugatti Veyron est en effet la super sportive la plus puissante du monde. Pour la concevoir, les créateurs de la marque se sont inspirés de la Bugatti de type 57SC Atlantic. Résultat, une super sportive au design incomparable illustrant parfaitement cette quête de performance et d’innovation. Côté mécanique, chaque pièce du moteur a été entièrement modifiée

et améliorée. Le moteur W16 bénéficie désormais de quatre nouveaux turbo compresseurs lui permettant d’afficher un couple maximal de
1 600 Nm et d’atteindre la vitesse record de 450 km/h. Des vitesses très élevées qui ont conduit les ingénieurs de la firme à revoir l’aérodynamique. Comparée à la Veyron, la Chiron s’est allongée de 80 mm et élargie de 40 mm. Côté design, les flancs sont équipés d’une barrette en C, hommage aux codes la maison. On retrouve la célèbre calandre en fer à cheval encadrant des globes optiques composés de quatre carrés à LED. A l’intérieur, les matières nobles sont à l’honneur. Chaque modèle pourra être personnalisé selon les goûts de son propriétaire à l’image des 31 teintes de cuir et des 8 coloris de suédine.

LE SAVOIR-FAIRE FRANÇAIS
L’histoire d’amour entre la France et l’industriel d’origine italienne remonte à 1909 quand Ettore décide d’installer son usine en Alsace. Le groupe est aujourd’hui encore établi dans la commune de Molsheim. C’est ici dans la résidence familiale du clan Bugatti que sont imaginés et fabriqués

les plus prestigieuses voitures du monde. Un écrin de verdure où l’on retrouve une bibliothèque, le service clientèle mais aussi l’Atelier ; le seul bâtiment moderne où travaillent les ingénieurs de la marque. A l’instar d’une maison horlogère, les Maitres Artisans Bugatti fabriquent à la main des modèles phares comme la Veyron et la Chiron. Un travail de précision et de passion qui illustre parfaitement l’excellence du savoir-faire à la française.