Carme Pigem (RCR) : Trio Pritzker gagnant

En 2017, le cabinet d'architecture RCR s'est vu attribué la plus haute distinction, le prix d'architecture Pritzker. Carme Pigem, membre du trio gagnant, partage sa vision de son métier et la dynamique qui définit sa collaboration avec Rafael Aranda et Ramon Vilalta, ses associés.

Comment décririez-vous votre collaboration avec vos partenaires ? 

Nous sommes tous originaires de Olot en Catalogne. Après nos études nous avons décidé de rentrer dans notre ville natale. Nous y travaillons ensemble dans notre bureau d’étude depuis plus de 30 ans. Au quotidien, la communication est la clé de notre collaboration. Nous partageons le même espace dans un dialogue constant. Quand une idée est proposée, nous nous impliquons fortement dans son développement pour la transformer en un projet concret. Nous sommes actuellement dans les remous de l’obtention du prix, mais souhaitons continuer notre chemin. Nous sommes très heureux de cette reconnaissance mais désirons rester authentique à notre orientation en toute simplicité.

Quels facteurs ont contribué à votre victoire au prix Pritzker ? 

Notre architecture, ancrée dans les sites a été remarquée et fort appréciée par le jury. Nous vivons
dans un parc naturel volcanique et nous puisons notre inspiration de cet environnement visuellement atypique. Notre ancrage local et notre vision minimaliste de l’utilisation des matériaux a attiré l’attention des membres du jury. Nous transmettons un langage et une vision universelle, reconnaissable ailleurs qu’en Espagne. En parlant de notre travail, le Président du Jury a dit : « Ils ont démontré que l’unité d’un matériau peut procurer une force et une simplicité à un building. La collaboration de ces trois architectes résulte en une architecture sans compromis et à la fois poétique, représentant un travail intemporel qui re ète un grand respect pour le passé, tout en projetant la clarté du présent et du futur ».

« L'architecture est un processus durant de 5 à 7 ans. L'attache au projet s'inscrit dans le temps. »

Quelles sont vos méthodes de travail ? 

Au début d’un projet nous assimilons et intégrons
les caractéristiques spécifiques de l’endroit. Nous cherchons le type de matériau qui pourra se prêter de la meilleure façon au site et à l‘essence du projet. Nous essayons d’en utiliser le moins possible car nous croyons que cela permet de mettre en valeur

l’espace. Une trop grande variété de matériau attire l’attention sur le matériau même.

Quel est votre projet favori ? 

Répondre à cette question équivaut à choisir l’enfant que nous aimons le plus. Chacun de nos projets

a une histoire et une personnalité propre. Les premiers viennent à l’esprit, tout comme notre agence dans laquelle nous travaillons tous les jours. Nous les aimons tous pour leur nature unique. L’architecture est un long processus qui peut durer de cinq à sept ans. L’attache au projet s’inscrit donc dans le temps.