Wei Zhang – (General Manager de China Everbright Bank) : Développer les opportunités en Europe

Arrivé au Luxembourg en 2004, Wei Zhang fonde China Everbright Bank treize ans plus tard. Aujourd’hui, l’entrepreneur considère la finance verte et les technologies de pointe comme les principales opportunités offertes par le Grand-Duché pour assurer la croissance de sa banque.

Comment évaluez-vous les progrès de votre banque sur les deux dernières années ?

Notre évolution apparait très positive et répond à nos attentes, comme le prouvent plusieurs éléments clés. Nos actifs sous gestion pour un total de 4 milliards d’euros en septembre 2019 et notre bénéfice net de 20 millions d’euros illustrent parfaitement cette croissance. La gouvernance constitue l’une de mes priorités, nous permettant d’améliorer progressivement nos structures, nos systèmes et nos procédures. Dans un délai très court, nous sommes parvenus à attirer des clients en Chine et en Europe, notamment grâce une notoriété accrue auprès du grand public due à notre participation à des événements organisés au Luxembourg et en Chine. À travers l’harmonisation, la conformité, une approche simple et la volonté d’être toujours efficace, une véritable culture d’entreprise a vu le jour. Faisant office de nouvel acteur du secteur bancaire, nous devons attirer des clients en nous distinguant des autres entreprises installées de longue date. Pour atteindre cet objectif, nous investissons d’ailleurs massivement dans la formation. China Everbright Bank fait également l’objet d’un examen minutieux de la part de la CSSF et de notre propre groupe, nous permettant d’optimiser nos pratiques et d’éviter les erreurs. Dernier élément déterminant : la communication avec les clients, les autres banques locales, le gouvernement et les organismes de réglementation. En effet, il apparait primordial de convaincre ces différents acteurs de notre approche professionnelle. Même si nous devons garder à l’esprit que nous demeurons une jeune entreprise ayant encore beaucoup à apprendre, je reste très optimiste pour l’avenir.

« Notre société bénéficie des compétences nécessaires pour tirer profit de deux des actifs les plus solides du Luxembourg : la finance verte et les technologies financières »

Quelles opportunités indentiez-vous pour l'avenir ?

Je perçois de nombreuses opportunités pour China Everbright Bank. Néanmoins, deux d’entre elles constituent nos meilleurs atouts pour nous développer au Grand-Duché. Je pense tout d’abord à la finance verte, secteur pour lequel la bourse de Luxembourg se montre très active et a déjà tissé des relations avec des partenaires chinois. China Everbright Group est une entreprise d’État avec un large éventail d’activités dans le secteur financier, comme la banque, les titres, la banque d’investissement et l’assurance. En Chine, le groupe bénéficie également d’une grande notoriété pour ses activités dans la protection de l’environnement, l’industrie de la santé et le tourisme. Les critères écologiques orientent d’ailleurs toutes nos filiales. Mon rôle consiste à faire évoluer notre activité dans cette direction au sein du Luxembourg.

Quelles autres activités visez-vous ?

Nous considérons la fintech comme un secteur de croissance majeur. China Everbright Group dispose de solutions de cloud payment déjà bien établies en Chine et largement utilisées par nos clients issus des services bancaires privés et de détail. À mesure de notre croissance à l’international, notre groupe pourra également jouer un rôle clé dans le domaine des technologies de l’information. J’étudie d’ailleurs les partenariats envisageables dans ce domaine. Plus globalement, l’objectif de China Everbright Bank demeure simple : aider de nombreuses entreprises à s’installer en Europe ou à y développer leurs activités, le tout pour assurer un avenir prometteur à chacun.

© 360Crossmedia

Screenshot 2020-07-10 at 12.51.48.png