Chef Umberto Bombana (8½ Otto e Mezzo BOMBANA) : L'artisan de Dieu de la cuisine

Umberto Bombana est considéré comme étant le meilleur chef italien de toute l'Asie et il a obtenu trois étoiles Michelin au 8½ Otto e Mezzo BOMBANA situé à Hong Kong. Il a également des établissements à Macau, Beijing et Shangai et il compare la cuisine à de l'art même si celle-ci ne procure du plaisir que sur une courte période de temps.

Découvrir le plaisir de la nourriture

Umberto Bombana est considéré comme étant
le meilleur chef italien d’Asie et de ce fait l’un
des meilleurs chefs au monde et sa vocation lui est venue alors qu’il était jeune. « C’est grâce à ma grand-mère que vers l’ âge de 10 ans, j’ai découvert le plaisir et la convivialité de la nourriture durant les réunions familiales. » Natif de Bergamo dans le nord de l’Italie, Bombana a développé son art sous  Ezio Santin (« un amoureux des ingrédients ») à l’Antic Ocean del Ponte à l’extérieur de Milan, puis il s’est fait un nom grâce à de la cuisine régionale simple mais cependant rafinée qu’il servait au Rex il Ristorante de Los Angeles, là où a eu lieu la soirée après Oscar. Sa réputation a fleuri en Asie au restaurant italien Toscana du Ritz-Carlton à Hong-Kong devenant un ambassadeur du « ma passion », des truffes blanches au nom de l’Enoteca Cavour de la région du Piémont.

"Je me définirais comme un artisan de Dieu"

Umberto Bombana

"Chaque année est une nouvelle année"

A la suite de la fermeture du Ritz-Carlton au début de l’année 2008, Bombana a pris le temps de reconsidérer
sa vision culinaire, un processus qui a abouti à l’ouverture du 8
½ Otto e Mezzo BOMBANA – un clin d’oeil au film huit et demi, un classique de Federico Fellini de 1963 – en janvier 2010. Deux étoiles Michelin lui ont été attribuées dans les mois qui ont suivis et la troisième en décembre de l’année suivante. Mais Bombana déclare : « Je n’ai jamais considéré les trois étoiles comme un aboutissement. Chaque année est une nouvelle année et vous devez montrer encore et encore que vous êtes dignes de recevoir ces étoiles. » Il ajoute que diriger un restaurant n’est pas une question de classement et de prestige mais de plaisir et de satisfaction. « Je veux que mes clients soient détendus et qu’ ils profitent d’un bon moment dans mon restaurant. J’adore partager ma passion des ingrédients. Le service est aussi essentiel - créer une atmosphère est quelque chose de très important. Pour cela, il n’y a pas de meilleur endroit qu’Hong- Kong, affirme t-il, avec son ambiance vibrante, sa clientèle internationale et sa capacité à importer des ingrédients de partout dans le monde sans taxe d’importation. »

L'inspiration est dans la nature

Le parcours de Bombana a été long est bien rempli et il attribue son succès – que se soit l’ouverture du 8½ Otto e Mezzo BOMBANA à Shangai en 2012, l’Opera Bombana à Beijing l’année suivante et un restaurant
à l’hôtel Galaxy Macau en juin de cette année – avant tout à la persévérance. L’imagination et la
passion sont également importantes : « Suivre
votre coeur et vos rêves est essentiel », il ajoute.
« Si vous réfléchissez trop, rien ne se passera. » Il
tire son inspiration de la nature, en particulier de la marche : « Chaque balade à pied est une nouvelle opportunité d’étudier les produits que Dieu nous offre. Je me définis comme étant un artisan de Dieu 
car je crois en la spiritualité de la nourriture. Je dois suivre la nature, respecter les saisons et créer des nouveaux plats avec ce que le monde m’offre. » Bombana n’a pas peur de dire que la cuisine est un art comme l’est la peinture même si un plat vous offre du plaisir intense pour une courte période de temps alors que les peintures peuvent être admirées pendant des milliers d’années. Il ajoute : « L’art nourrit votre esprit mais

les aliments nourrissent également votre corps. »

© 360Crossmedia

Screenshot 2020-07-10 at 12.51.48.png