Pieter Coopmans (GB Life Luxembourg) : Amener l’assurance vie à l’ère du digital

Pieter Coopmans, PDG de GB Life Luxembourg, vise à rendre la souscription à une assurance aussi simple que la réservation d’une chambre d’hôtel, à travers la digitalisation, la transparence, la simplification et la coopération étroite avec des partenaires intermédiaires.

Sur quels facteurs repose votre stratégie chez GB Life ?

L’un des principaux moteurs de notre stratégie consiste à simplifier l’offre d’assurance pour nos clients sur nos principaux marchés, à savoir le Luxembourg, la Belgique, la France, l’Espagne et l’Italie. Ces dernières années, nous avons vu les acteurs du marché se concentrer de plus en plus sur du business sur mesure, qui augmente considérablement la complexité et les coûts. Nous pensons que, même si les besoins des clients et les conseils nécessaires pour la gestion de leurs patrimoines sont de plus en plus complexes, les solutions d’assurance à proposer doivent, elles, se simplifier autant que possible : faciles à créer et à adapter. Lorsque la liste de participants dans la chaîne de valeur s’allonge, le client paie. Par conséquent, notre approche repose sur la standardisation. À titre d’exemple, inutile de fournir quatre ou cinq fois le même élément d’information, tel qu’un changement d’adresse. Le secteur demeure très traditionnel, et ne figure pas parmi ceux à adopter rapidement la technologie. Nous pensons qu’apporter des solutions disruptives sera bénéficiaire à tout l’industrie.

"Nous entendons rendre la souscription d’une assurance aussi simple que la réservation d’une chambre d’hôtel avec une app."

 

 Comment les besoins des clients évoluent-ils ?

Aujourd’hui, le client final ne souhaite plus s’en remettre totalement aux professionnels. Si le rôle de conseiller privilégié importe plus que jamais, les clients n’en recherchent pas moins davantage d’informations variées leur permettant de prendre eux-mêmes la bonne décision et de s’assurer de l’excellence des prestataires qui les entourent. Nous œuvrons en étroite collaboration avec des intermédiaires, avec lesquels nous développons nos produits et nos processus en veillant à une efficacité optimale, tout en restant en phase avec les exigences du client final. Parmi les aspects déterminants à cet égard, figure l’intégration du digital, permettant de remplacer les processus papier – ce que souhaitent désormais les clients dans de nombreux aspects de leur vie du shopping à la banque. Avec nos partenaires, nous œuvrons à améliorer l’expérience client, notamment en augmentant notre réactivité, en éliminant les erreurs et en présentant des rapports transparents et proactifs.

"Nous voyons une opportunité dans la réglementation croissante."

Quels défis le secteur doit-il relever pour réussir à l’avenir ?

Tout cela se déroule dans un contexte de réglementation accrue, que nous considérons non pas comme un poids, mais comme une opportunité, qui mène à une meilleure protection du client. La conformité et la maniabilité de notre plate-forme, permet à nos partenaires de répondre à leurs propres exigences en matière de conformité. En matière de transparence des frais, nous venons de lancer un produit en Belgique sans frais d’entrée, de sortie ou de transfert. Tout cela relève d’un processus essentiel de modernisation au sein du secteur, de l’échange continu d’informations à la création d’une chaîne de valeur plus efficace. Nous entendons rendre la souscription d’une assurance aussi simple que la réservation d’une chambre d’hôtel, le facteur critique résidant, à l’instar des applications de réservation d’hôtel, au niveau de la confiance dans l’information. Voilà pourquoi le rôle du conseiller reste prédominant.

© 360Crossmedia

Screen Shot 2020-01-06 at 10.16.09.png