Adrien Plat (Georges) : IA comptable

Adrien Plat, CMO & Co-Fondateur, présente Georges, un robot au service des professions libérales. Cette start-up française utilise l’intelligence artificielle afin d’automatiser et réduire les coûts des procédures comptables. Interview.


Pouvez-vous décrire les services proposés par Georges en quelques mots ?

Georges le robot comptable est une application en ligne qui automatise la comptabilité et les déclarations fiscales des professions libérales. Pour les professionnels de santé comme pour les freelances ou les consultants, l’application synchronise quotidiennement les transactions bancaires et les comptabilise automatiquement grâce à son intelligence artificielle. L’entrepreneur dispose ainsi d’une comptabilité sans aucune saisie et en temps réel pour un coût jusqu’à sept fois inférieur à celui d’un expert-comptable. Le logiciel propose également un tableau de bord pour piloter son entreprise au quotidien, ainsi qu’une application mobile pour numériser ses pièces justificatives. Georges produit ainsi l’ensemble des déclarations fiscales et sociales qui sont télétransmises en un clic. C’est donc un véritable robot comptable au sens où l’application automatise toute la chaîne de valeur de bout en bout et permet ainsi à ses clients de complètement se passer de cabinet comptable.

Grâce aux robots comptables comme Georges, les indépendants vont pouvoir adopter ce type de solution très automatisée et pratique à utiliser.


Quels sont vos challenges de développement ?


Le coeur du développement se concentre sur les applications de l’intelligence artificielle au domaine de la comptabilité. Les challenges sont nombreux et complexes pour le robot, que ce soit en termes de classification, d’appairage automatique ou d’audit de cohérence. Grâce à la récente levée de fonds d’1M€, la société recrute une équipe d’expert du machine-learning à Lyon dans l’optique de renforcer son équipe technique. L’approche puriste de robot comptable oblige à avoir une automatisation de bout en bout sans aucun traitement humain, contrairement à un cabinet comptable en ligne par exemple. Chaque traitement comptable doit ainsi être analysé, structuré et interprété algorithmiquement pour permettre à un entrepreneur de tenir sa comptabilité sans aucune formation en comptabilité.

Quelle est votre vision à moyen et long terme ?


Près de la moitié des indépendants tient la comptabilité sans faire appel à un cabinet comptable. Les raisons sont nombreuses : la comptabilité est souvent simplifiée pour ces petites structures, le coût est souvent prohibitif pour de petites activités comme les professions libérales, et les entrepreneurs ont souvent appris à faire la comptabilité par eux-mêmes lors des premières années du lancement de leur entreprise. Grâce aux robots comptables comme Georges, de plus en plus d’indépendants vont pouvoir adopter ce type de solution très automatisée et pratique à utiliser. Ainsi, Georges participera à démocratiser ce fonctionnement en autonomie avec un pilotage en temps réel pour permettre à un indépendant de gérer son entreprise, de façon indépendante de tout conseil. L’objectif est de convertir près de 10% des entreprises libérales, soit 100000 entreprises en 3 ans.