Jenny Glaesener-Nasr : Microinsurance Network, réseau global

Interview avec Jenny Glaeserner-Nasr, Senior Development Coordinator, Microinsurance Network.

 

Pouvez-vous brièvement décrire le rôle du Microinsurance Network ?

Parti d’un groupe de travail en 2002, le Microinsurance Network, créé en 2009, est un réseau d’organisations actives dans le secteur de la « micro-assurance ». Celle-ci se définit comme offrant une gamme de produits destinée aux personnes à faible revenu et donc faibles moyens. Il constitue une plateforme d’échange et d’apprentissage pour promouvoir la résilience des populations contre les chocs et encourager leur accès à une assurance inclusive en tant qu’outil de développement durable. Nos membres, actuellement au nombre de 300, sont des compagnies d’assurance (du nord comme du

sud), des intermédiaires de l’assurance et des organisations gouvernementales et d’autres non- gouvernementales. 

Avec un Secrétariat spécialisé basé à Luxembourg et enregistré en tant qu’organisation sans but non lucratif depuis 2012, le réseau est fortement soutenu par le Gouvernement luxembourgeois dans le cadre de sa politique d’aide au développement et dispose d’une expertise mondiale représentée dans son conseil d’administration. Le rôle du Secrétariat est d’animer le réseau afin de promouvoir les échanges, l’innovation et la croissance du secteur. 

 

 

« La diffusion de la téléphonie mobile et la technologie blockchain se révèlent être un énorme moteur de développement de la micro-assurance. »
 

Comment la technologie et l'innovation affectent-elles la micro-assurance ?

De par sa nature même, la micro-assurance se développe dans des contextes caractérisés par une clientèle plus fragile et moins éduquée – souvent non bancarisée –, des opérations portant sur de très petits montants et donc souvent difficiles à valoriser et des coûts de transaction élevés. Tout cela implique donc une nécessité absolue de trouver de nouvelles méthodes, approches, technologies pour répondre aux attentes des deux parties.

En termes d’innovations dans la conception des produits de micro-assurance - assurance-vie crédit, santé, agriculture, habitation entre autres -, le regroupement ou bundling des produits avec des services à valeur ajoutée pour les clients et les produits basés sur l’indice - au lieu de l’indemnisation - sont de plus en plus commercialisés. En termes d’innovations en matière de distribution, la diffusion de la téléphonie mobile et la technologie blockchain se révèlent être un énorme moteur de développement de la micro-assurance aujourd’hui et à l’avenir.

Quelles sont les perspectives du Microinsurance Network pour l'année qui vient ?

Le Microinsurance Network organise, pour la première fois au Luxembourg, un séminaire qui réunira les assureurs conventionnels et les praticiens en micro-assurance. Cette réunion, prévue pour le 26 juin 2017, se fera en partenariat avec l’Association des 

compagnies d’assurance et de réassurance (ACA), et sera parrainée par SOGELIFE.

Comme son mandat le prévoit, le Network continuera à alimenter ses membres avec des informations et données relatives aux progrès, perspectives et opportunités de la micro-assurance dans le monde. Le Network fournira à ses membres des possibilités d’interaction de haut niveau grâce à ses ateliers de travail thématiques et à la conférence internationale annuelle. Il continuera de promouvoir les grands assureurs tels que AXA, Allianz, Swiss Re et MetLife, entre autres, qui ont été les pionniers dans l’expansion de leurs modèles commerciaux
de «macro à micro». La micro-assurance offre
une opportunité énorme pour les assureurs ayant une perspective de développement et une obligation de responsabilité sociale de se déployer sur de nouveaux marchés.

 

© 360Crossmedia

Screenshot 2020-07-10 at 12.51.48.png