Mr HUBLOT :

LES CLÉS D’UN SUCCÈS INTERNATIONAL

CETTE ANNÉE LE CINÉMA FRANCO-LUXEMBOURGEOIS S’EST VU DÉCERNÉ L’OSCAR DU MEILLEUR COURTMÉTRAGE D’ANIMATION POUR LE FILM PRODUIT PAR LAURENT WITZ ET ALEXANDRE ESPIGARES. RETOUR SUR UNE RÉCOMPENSE MÉRITÉE.

 

CHRONIQUE D’UN PERSONNAGE ATYPIQUE

C’est l’histoire de Monsieur Hublot qui vit dans un monde absurde, où se côtoient des personnages rapiécés, recousus, en partie mécaniques, véhicules démesurés, un monde où le gigantisme de la mécanique et l’acharnement à la récupération, règnent en maître. Bourré de tocs, de manies, effrayé par le monde extérieur, reclus sur lui-même, Mr Hublot déteste le changement et les imprévus. Il a d’ailleurs trouvé une parade très efficace à cela : ne jamais sortir de chez lui ! L’arrivée du chien Robot Pet va chambouler ses habitudes, contraint et forcé de faire vie commune avec son nouveau compagnon très envahissant.

 

DÉCRYPTAGE DU FILM

Ce film a été écrit et réalisé par Laurent Witz, un producteur Lorrain passionné par le cinéma et la 3D. Trois années de travail ont été nécessaires pour réaliser ce court-métrage d’animation et c’est Stéphane Haleux, un sculpteur belge qui s’est vu confier la lourde tâche de donner vie à Mr Hublot. La 3D requérant un travail minutieux sur les détails, l’objectif principal du réalisateur était de garder intact la poésie du film qui rend le personnage de Mr hublot si attachant. Ce qui rend le succès de ce film si particulier c’est le fait qu’il ait été entièrement produit et fabriqué au Luxembourg par la boite de production ZEILT créée en 2007 par Laurent Weitz.

 

« Merci Mr Hublot d’avoir fait de mon rêve une réalité. »

Laurent Witz

LES RÉCOMPENSES

Depuis Juin 2013, le film s’est vu attribué pas moins de 20 récompenses internationales telles que International 3D Society, Irvine International ou encore Film Festival. Lors des Oscars à Los Angeles et face au court métrage d’animation produit par Disney, Mr Hublot a su séduire le jury des oscars, de quoi faire la fierté du Grand-Duché face à tant d’honneurs de la part du monde du cinéma. Après le film luxembourgeois Ernest et Célestine qui a remporté le prix du meilleur film d’animation lors de la cérémonie des Césars de 2013, le cinéma d’animation luxembourgeois a encore une fois su séduire un public international.

© 360Crossmedia

Screenshot 2020-07-10 at 12.51.48.png