Northern Trust :

En route vers une nouvelle phase d'expansion

Un an après avoir emménagé dans de nouveaux bureaux, Northen Trust continue de recruter tout type de profile afin de préparer la prochaine phase d'expansion. Le Country Manager, Steve David, tire comme leçon principale de ces 18 derniers mois : l'importance du travail en équipe.

 

Comment analysez-vous l'évolution du marché ?

L’industrie des fonds luxembourgeois continue de croître, comme nous le démontrent les chiffres publiés par la CSSF et ALFI. Cependant, on remarque plus de prudence. Les nouveaux promoteurs de fonds, par exemple, ont besoin de plus de temps pour lever de nouveaux capitaux. En termes de développement d’activité, on note un fort intérêt pour les nouveaux fonds d’investissement alternatifs réservés (RAIF) : ces derniers ne nécessitent pas d’autorisation de la part de l’autorité de régulation. Le RAIF devrait faire son apparition dans le Journal Officiel au cours des prochains mois. Sa mise en place sur le marché sera rapide. Quant aux promoteurs de fonds et investisseurs, ils sont familiers avec sa structure qui est similaire au AIF. La croissance du marché a ralenti du fait d’un environnement financier défavorable. Nous pouvons ainsi en profiter pour faire le point et planifier notre croissance future, après 18 mois d’activité extrêmement intense. L’année dernière, nous avons transféré nos bureaux près de l’aéroport. Depuis, nous n’avons pas cessé de recruter, de former de nouveaux employés et d’implémenter de nouveaux clients.

« Le travail en équipe aura une place de plus en plus importante à l’avenir. »

Steve David, Country Manager de Northern Trust

Quelles sont vos priorités ?

Nous en avons deux. La première consiste à renforcer notre gouvernance afin qu’elle soit en conformité avec les nouvelles exigences imposées par la nouvelle directive OPCVM. Cela nous permettra d’attirer d’avantage de clients, qu’ils soient importants ou plus modestes. Deuxièmement, nous nous préparons pour la prochaine phase de croissance en engageant des personnes très compétentes à tous les niveaux. Actuellement nous employons 150 collaborateurs à Senningerberg. Non seulement nous continuons de recruter des candidats avec des profils traditionnels, mais nous embauchons aussi des professionnels extrêmement chevronnés, possédant jusqu’à 35 années d’expérience, et dont la réputation et l’expertise nous permettront de passer au niveau suivant. Bien que nous recrutons de façon importante, nous n’oublions pas de rester très exigeant dans nos choix. Un an après l’emménagement dans nos nouveaux bureaux, nous avons pris la décision de louer un étage supplémentaire avec une capacité de 80 postes de travail.

Quelles leçons tirez-vous de cette croissance rapide ?

Le travail en équipe reste très important. Il ne suffit pas seulement de travailler dur, nous devons le faire ensemble, en avançant vers un objectif commun. Ma mission consiste à m’assurer de la clarté de notre objectif. Nous ne devons pas avoir peur d’adapter et d’affiner notre objectif à la lumière des circonstances changeantes. Il est également important pour moi d’écouter d’autres personnes. Un travail d’équipe efficace constitue un moyen d’accroître l’efficacité de chaque individu au sein de notre organisation. Nous nous préparons à nous lancer dans une nouvelle phase de croissance et nous avons déjà conscience de la place prépondérante qu’aura le travail en équipe à l’avenir.