Pierre Friob (Abitare Kids) : le goliath des petits voit grand

Spécialisée dans l'univers des enfants, du mobilier aux jouets en passant par les vêtements, Abitare Kids mise sur le digital et l'international. Son CEO Pierre Friob détaille sa stratégie qui l'amène à s'implanter en Chine.

Pouvez-vous présenter Abitare en quelques mots ?

Abitare Kids fête cette année ses huit ans. Cependant, l'histoire débute en 1999 quand je reprends la société Abitare qui opère alors sous le nom de « Trendhopper », un concept commercial en provenance des Pays-Bas. Un tournant s'opère en 2010, l'enseigne Abitare Kids devenant une société à part entière. Sa spécificité tient d'abord dans un concept multicanal couvrant la vente physique en magasin et virtuelle via Internet. Ensuite, nous cherchons à présenter une offre dont l'éventail englobe l'essentiel des besoins des enfants, du premier âge jusqu'à huit ans. Nos clients trouvent avec Abitare Kids aussi bien des produits de puériculture que du mobilier et de la décoration, des jouets ou des vêtements. Ainsi nos magasins s'avèrent les plus grands concepts stores d'Europe sur ce créneau, avec 1500 m² consacrés aux enfants ! Parallèlement, Abitare Kids se déployait sur Internet en misant sur les technologies digitales et après le Luxembourg, s'implantait en Allemagne à Cologne et en Espagne à Barcelone.

"Notre enseigne se montre pionnière depuis toujours en matière de technologies digitales. Dès 2005, nous mettions en ligne des listes de cadeaux de naissance !"

 

Quels sont désormais vos projets à court et moyen termes ?

Les investissements réalisés en Espagne et en Allemagne consistaient à reprendre des entreprises en difficulté. Pour que ces unités atteignent un même niveau de performance que leur grande sœur au Grand-Duché, un important travail reste à faire ! Mais le grand rendez-vous, cette année, est fixé au 18 août avec l'ouverture à Shanghai d'un magasin Abitare Kids conçu à 100 % par nos soins. Il s'agit de tester le marché chinois. D'autres défis nous mobilisent. Je citerai le déploiement de nouvelles collections de meubles que nous dessinons et faisons fabriquer : le public a découvert la première en magasin en septembre 2017 et nos clients européens la trouveront sur Internet en juillet. Une deuxième collection arrive en juin et une troisième après l’été. Enfin, Abitare Kids teste un concept révolutionnaire, le show-room privatif : les parents prennent rendez-vous via une plate-forme pour échanger avec d'autres familles et des spécialistes de l'univers « enfants ». L'aboutissement de dix ans de travail avec une start-up française, Teeps.

Et quelles recettes pour continuer à s'imposer à l'international ?

Je citerai d'une part les spécificités de notre magasin – sa large gamme à destination d'une cible précise, et sa taille - et notre maîtrise du digital pour décliner nos produits via l'e-commerce. Un domaine que j'essaie au demeurant de promouvoir comme président de l'Association luxembourgeoise du commerce électronique. Fin 2015, cette expérience et ce savoir-faire permettaient un rapprochement avec Peter Handstein, fondateur de Hape, un leader mondial de la fabrication de jouets en bois. Avec ce nouvel associé qui dirige un groupe employant 3000 personnes et déjà présent à l'international, notamment en Chine, son plus grand marché, Abitare Kids peut afficher des ambitions sur de nouveaux continent.

© 360Crossmedia

Screenshot 2020-07-10 at 12.51.48.png