Gabriel Glusman (Sixgill) : screening du Dark Web

Firme d’analyse de données sourcées sur le Dark Web, Sixgill offre à ses clients une analyse des comportements de cybercriminels et d’autres acteurs dangereux. Interview avec Gabriel Glusman, Senior Analyst chez Sixgill.

Pouvez-vous décrire Sixgill en quelques mots ?

Société de renseignements en matière de cybermenaces, Sixgill analyse automatiquement et secrètement l’activité du Dark Web. Notre objectif reste de détecter et de prévenir les cyberattaques et les fuites de données sensibles avant qu’elles ne se produisent. Nous utilisons des algorithmes avancés et la plate-forme de cyber-renseignement de Sixgill fournit aux organisations une surveillance continue, des alertes prioritaires en temps réel et des informations exploitables. Grâce à l’exploration avancée des données et au profilage social, Sixgill examine les acteurs menaçants et leurs comportements, identifie et anticipe la cybercriminalité et l’activité terroriste.  

"Sixgill analyse automatiquement et secrètement l’activité du

Dark Web. "

Quels étaient vos défis en matière de développement ?

Le défi le plus important se trouvait dans le développement d’une plate-forme capable d’automatiser l’ensemble du processus. Cela devait permettre aux analystes et aux enquêteurs, auxquels le système se destine, de gagner un temps considérable. Pour y arriver, nous utilisons des algorithmes sophistiqués appris par machine afin de présenter une image détaillée des menaces, à la fois opportune et exploitable.  

Quels défis et opportunités identifiez-vous pour Sixgill au cours des cinq prochaines années ?

Le marché du renseignement en matière de menaces demeure très récent. Cependant, l’opinion prédominante - voir Gartner, Forrester, etc. -  anticipe un fort décollage de ce domaine dans les années à venir. Les renseignements en matière de menaces vont devenir un aspect important, sinon critique, de l’arsenal de cyber sécurité d’une organisation. Dans ce contexte, la compréhension des cyber menaces émanant du Dark et Deep Web deviendra également beaucoup plus importante à mesure de leur augmentation. De plus, nos relations avec les fournisseurs de services de sécurité vont permettre d’élargir considérablement le cercle d’entreprises pouvant profiter de cette technologie. Le défi se trouvera dans notre capacité à garder une longueur d’avance sur les cybercriminels - en perpétuelle amélioration -, afin de s’assurer que nous disposons d’un accès aux sources pertinentes et de fournir une image concrète des menaces à nos clients. Tout cela de manière réalisable et abordable.