Jeroen De Wit (Teamleader): acide désoxyribonucléique

Selon Jeroen De Wit, PDG de Teamleader, une équipe qui vit et respire le même ADN fait parti des éléments essentiels pour la construction d'une start-up à succès. Focus sur une entreprise maintenant active dans toute l'Europe.

Pouvez-vous présenter Teamleader en quelques mots ?

 

Scale-up de SaaS notre fondation remonte à 2012 à Gand. Nous proposons une plateforme tout-en-un pour la CRM, la gestion de projets et la facturation, conçue pour les PME. Nous aidons maintenant des milliers de PME dans toute l'Europe à travailler plus intelligemment. A l'université, les co-fondateurs Willem Delbare, Mathias De Loore et moi-même, un groupe de 3 amis, avons lancé notre propre agence de web design. La demande d'un client pour les composants de gestion de projet nous a donné l'idée de développer une application autonome - à partir de zéro. Nous avons grandi à une vitesse fulgurante : en cinq ans seulement, nous avons ouvert des bureaux à Amsterdam, Berlin, Madrid, Milan et Paris - et nous avons levé trois cycles de financement. Nous nous sommes fixés des objectifs très ambitieux : nous voulons devenir le leader absolu de notre industrie. Aujourd'hui, notre équipe se compose de plus de 170 personnes et croît toujours rapidement.

"Finalement, tout repose sur notre personnel : ils représentent le plus grand facteur de succès."

Quels défis avez-vous rencontrés depuis le démarrage de l'entreprise jusqu'à disposer de 7 000 clients ?

Pour commencer, s’agrandir en Europe implique beaucoup d'obstacles, comme l’absence de marché numérique unique. Par exemple, dans certains pays, les documents officiels doivent être signés en personne, j'ai donc dû faire plusieurs allers et retours dans nos autres bureaux, juste pour les signer. Deuxièmement, nous grandissons incroyablement vite - pas seulement en termes de chiffres mais aussi en termes de personnel. Nous disposons de beaucoup de jeunes gens talentueux et extrêmement désireux d'apprendre. Mais nous devions également apporter l'expertise nécessaire pour acquérir le savoir-faire indispensable afin de faire passer notre entreprise au niveau supérieur. Troisièmement, continuer à améliorer notre produit reste un défi. Au début, nous pouvions accélérer rapidement. Cependant, avec la croissance de notre clientèle internationale il paraissait plus difficile de garder cette même vitesse. Nos produits deviennent maintenant beaucoup plus axés sur la qualité et les solutions durables à long terme.

 

De nombreuses startups échouent. Quels sont vos trois principaux piliers du succès ?

Le plus important, notre fidélité aux mêmes valeurs et à la même mission qui ont commencé ce voyage : aider les PME à croître et à numériser leur entreprise, pour qu'elles puissent travailler plus intelligemment et se concentrer sur ce qui est le plus important. Nous investissons beaucoup pour nous assurer que notre équipe s'inspire de ces mêmes valeurs. Finalement, tout se repose sur notre personnel : ils représentent un grand, sinon le plus grand, facteur de succès. Construire une équipe ne consiste pas seulement à recruter des gens. J'essaie aussi de chercher des conseils avec les bonnes personnes externes, avec des antécédents légitimes, de divers horizons, pour obtenir cette nouvelle perspective. Un autre pilier du succès : une fois le fonctionnement de certaines stratégies identifié et démontré, nous la documentons dans des "playbooks" afin de les répliquer dans différents pays. Nous expérimentons beaucoup et éliminons ce qui ne fonctionne pas. En substance, nous avons toujours cette mentalité de start-up, de go-getter. Malgré une forte croissance de notre entreprise à l’heure actuelle, nous gardons toujours ces qualités dans notre ADN et j'en suis très heureux.

Où voyez-vous votre entreprise dans

5 ans ?

Question difficile, dans un environnement aussi changeant que le nôtre. Dans notre mission de permettre au plus grand nombre de PME européennes possible de travailler intelligemment, nous voulons étendre notre présence à d'autres pays. Non seulement pour acquérir des clients, mais aussi pour construire une communauté d'entrepreneurs européens qui s'entraident et se connectent les uns aux autres. Évidemment, nous voulons aussi construire une plate-forme de premier ordre au service des PME afin intégrer tous les outils qu'elles utilisent. Sur le plan interne, nous voulons construire une entité avec une grande culture d'entreprise, des gens qui aiment leur travail, qui sentent la capacité d’évoluer, de prendre des responsabilités et conscients qu'ils peuvent offrir une réelle valeur ajoutée aux clients. Pour être honnête, je trouve ça vraiment simple : construire un bon produit utilisé par des clients satisfaits avec des gens formidables. C'est tout ce qui m'importe vraiment.

© 360Crossmedia

Screenshot 2020-07-10 at 12.51.48.png