Jérôme Bloch (CEO de 360Crossmedia) : un jeu avec soi-même

Après le succès du livre Illusion of Simplicity, Jérôme Bloch revient avecThe Game of Numbers, un ouvrage consacré à la performance. Interview.

Pourquoi avoir écrit The Game of Numbers ?

Après avoir rencontré les lecteurs de mon précédent livre, intitulé Illusion of Simplicity, une idée forte se dégage : le concept abordé dans cet ouvrage leur permet d’être plus efficaces personnellement et professionnellement, notamment en leur donnant les clés pour profiter de la transformation digitale en cours, et faire face à une société d’hyper communication. En parallèle, mon activité au sein de 360Crossmedia me confronte à des entreprises parlant sans cesse de « transformation digitale », alors même qu’elles sont réfractaires au changement. Pourtant, notre travail d’évangélisation des nouvelles technologies porte ses fruits et permet à ces sociétés d’être plus performantes. La sortie du livre The Game of Numbers s’explique par ces deux raisons : à la fois pour partager mon expérience et mes exercices avec un public demandeur, mais également pour inciter les entreprises à avancer vers le changement.

"Le « Leadership personnel » incite chaque individu à se comporter avec lui-même comme il aimerait que ses supérieurs le fassent."

 

Quelles méthodes préconisez-vous dans votre ouvrage ?

La méthode développée dans The Game of Numbers repose sur 3 préceptes. Le premier, résumé par la maxime « Les chiffres de mentent pas », explique les raisons pour lesquelles il faut se fier à des indicateurs de performance quasi aveuglement, notamment pour gommer l’impact de nos émotions et de notre évolution permanente. Le deuxième, « Le leadership personnel », incite chaque individu à se comporter avec lui-même comme il aimerait que ses supérieurs le fassent. Cela passe par quatre actions : la définition d’objectifs précis, l’entretien d’une conversation saine avec soi-même, une mobilisation personnelle pour atteindre ses objectifs et le partage de son projet avec des amis afin d’en tirer des bénéfices mutuels. Quitte même à rater. J’espère d’ailleurs que The Game of Numbers apprendra à la nouvelle génération à renouer avec les vertus de l’échec. Enfin, le troisième et dernier commandement, « Le pouvoir des routines », préconise de mettre en place des petites habitudes quotidiennes afin d’obtenir des résultats tangibles sur le long terme. Pourquoi ? Tout simplement car les routines permettent d’établir une base fixe et constituent de puissantes alarmes. À mes yeux, l’idéal reste qu’une personne construise elle-même ses propres routines.

Quels sont vos prochains projets ?

Deux projets principaux m’occupent pour l’instant : Le premier consiste à développer et diffuser l’application Game of Numbers. Disponible depuis novembre, elle permet de définir ses objectifs de routine, de suivre ses résultats et ses progrès, et de les partager avec ses amis. Le second concerne 360Crossmedia. J’ai confié la gestion quotidienne de notre division Corporate Publishing à mes équipes, avec d’excellents résultats. Je peux ainsi me consacrer au déploiement international de nos services de management consulting. Les retours des workshops organisés sont tellement positifs, que je tiens à en faire profiter de nouvelles entreprises à Paris, Londres ou encore Dublin. Ce plébiscite s’explique simplement : en seulement trois heures de workshop, nous permettons aux entreprises de solutionner leurs problémes. La confiance s’installant, nous pouvons alors résoudre le problème suivant. CQFD.

© 360Crossmedia

Screen Shot 2020-01-06 at 10.16.09.png