PREMIERE DOUBLE PAGEjulien-tromeur-EWg1-0UjeWY-unsplash.jpg

Metaverse : Symbole de l’avènement du Web 3.0 ?

Les annonces d’investissement dans le Metaverse de grands groupes tels que Facebook ont rendu le concept populaire auprès des masses. Considérés comme moteur d’une révolution numérique en cours, ces univers virtuels pourraient bousculer nos interactions jusque dans le monde professionnel. Explications..

Un concept issu des jeux vidéo

D’abord, le Web 1.0 a permis l’accès à l’information, ensuite le Web 2.0 a favorisé la collaboration entre utilisateurs, notamment via les réseaux sociaux. Aujourd’hui, le Metaverse s’inscrit dans la transition vers le Web 3.0, une technologie qui reposera sur l’intelligence artificielle et le machine learning ainsi que le data mining. Le Metaverse – contraction du latin meta (au-delà) et de « universe » – est considéré par une large communauté d’experts comme la révolution numérique majeure de la dernière décennie. Le terme désigne un univers virtuel fictif, un monde parallèle 3D immersif dans lequel les utilisateurs créent leur double virtuel et évoluent dans un monde qu’ils composent, grâce à une économie fondée sur l’usage des crypto-monnaies.

‘’Grâce à leur authentification par la blockchain, ces NFTs sont autant de titres de propriétés qu’un utilisateur peut transporter d’un univers à l’autre.‘’

De véritables lieux d’échanges

Les Metaverses représentent des lieux d’échange et de commerce où le principe de l’offre et de la demande se trouve appliqué. Chaque utilisateur peut acheter ou vendre des objets virtuels de toutes sortes appelés NFTs ; à ce jour, des objets virtuels sont vendus pour des sommes astronomiques : un megayacht virtuel a été vendu 650 000 dollars aux États-Unis et des terrains immobiliers virtuels ont été vendus pour plus de 2 millions de dollars. Grâce à leur authentification par la blockchain, ces NFTs sont autant de titres de propriétés d’une valeur définie à un instant T qu’un utilisateur peut transporter d’un univers à l’autre. Une interopérabilité entre des milliers de mondes qui attire de plus en plus de grandes marques du marché traditionnel.

Prêt à bousculer le monde professionnel

La création de Metaverses n’est pas uniquement réservée aux jeux vidéo, ces mondes virtuels débarquent également dans les mondes du tourisme, de l’enseignement, de la culture ou encore du commerce. Des utilisateurs du monde entier se rendent déjà dans des méta-musées, méta-salles de spectacle ou de classe. L’entreprise Virbela a déjà concrétisé ce modèle au niveau professionnel en créant une méta-entreprise où les collaborateurs ne se rendent qu’à travers leur avatar. Une révolution que Microsoft envisage également pour ses équipes. Véritables lieux de vie, de consommation, de divertissement, d’apprentissage et de communication, les Metaverses se multiplient et rallient chaque jour des milliers d’utilisateurs. Selon Bloomberg Intelligence, ce marché pourrait atteindre les 800 milliards de dollars en 2024. Les produits peuvent en effet y être vendus en plus grande quantité : Travis Scott a par exemple gagné 20 millions de dollars en un concert de 9 minutes sur Fortnite, soit le revenu de 10 concerts live. Les possibilités d’innovation restent infinies et de nombreuses applications nouvelles sont amenées à voir le jour dans les années à venir. La concurrence entre crypto-monnaies et Metaverse s’annonce féroce.